Les extraterrestres de Michael Westmore



"Star Trek - Deep Space Nine" allait être une série pleine d'énergie, bourrée d'extraterrestres dès le début. On nous avait promis beaucoup de travail et d'extraterrestres. Nous les avons eus. Il y avait Odo, Quark, Dax, des Bajorans en abondance, et une flotte entière de Cardassiens. Il y avait beaucoup d'acteurs et nous avions par conséquent une armée de maquilleurs et de coiffeurs.
 

 

 
 
 

 

Pour les Bajorans, nous nous sommes inspirés d'une phrase de Rick Berman : "Nous avons engagé une très jolie fille. Donnez-lui un air extraterrestre pour qu'on voie qu'elle est d'une autre planète, mais gardez sa beauté." On commence par examiner le visage en pensant : "Vais-je retoucher le front, le nez, les pommettes ?" L'endroit le plus logique était ici, en plein milieu. De loin, vous ne le remarqueriez peut-être pas. Les premiers avaient des lignes très subtiles sur le nez. On voit sur les Vedeks et les prêtres de Deep Space Nine que leur nez est plus large et que les rides sur le haut de leur nez sont plus marquées. Assez pour jeter une ombre si l'éclairage vient du dessus. Nous avions une technique spéciale pour sculpter ces nez. Une petite courbe qui descend jusqu'au centre et les petites arêtes ici. Sur un plan rapproché, vous pouvez voir ces détails. Que ce soit un petit nez ou un nez plus grand pour un prêtre vedek, ils étaient tous sculptés de la même façon.
 

 

 
 
 

 

 
 
 

 

Les Cardassiens sont issus d'un concept développé pour "La Nouvelle Génération". Marc Alaimo a été engagé pour jouer le premier Cardassien : Gul Dukat. Le moule du visage de Marc était une tête avec ce cou extrêmement long. C'était la première fois que nous faisions une épaule. Cette épaule tombante, sinueuse était parfaite pour Marc et pour tous ceux qui avaient un long cou. Ils ont la forme d'une cuillère sur le front et pour la petite histoire, c'est en allant dîner dans la petite ville de Studio City que j'ai vu cette galerie d'art près d'un restaurant thaï. Dans la vitrine de cette galerie se trouvait l'énorme tableau abstrait d'une femme qui avait une cuillère en plein milieu du front. J'ai dit à ma femme: "Je l'utiliserai un jour. Sur un extraterrestre." Et bizarrement, lorsque j'ai conçu les Cardassiens, j'ai ressorti cette cuillère sur le front.
 

 

 
 
 

 

Dans un épisode de la première saison de "DS9" , il y avait un personnage appelé "Tosk". Le maquillage de Tosk était basé sur un alligator. La tête ressemble à celle d'un alligator - la profondeur, les teintes, la taille des crêtes. Le devant de la tête a les nuances plus claires, plus jaunes du ventre des alligators. Le public reconnaîtra un extraterrestre de type reptilien. Mais il ne verra pas les gros détails d'alligator que l'on a mis sur sa tête, ce qui constitue un des concepts que j'aime utiliser - des choses de la Terre que vous pensiez connaître, à tort. Vous le voyez pour la première fois. Tosk fuyait et essayait de se cacher car il était pourchassé. Et il y avait les chasseurs. Leur maquillage était plus simple, et se basait sur un aspect humanoïde. Il comportait un masque rattaché à la lèvre supérieure. Ils portaient une perruque, un casque et un costume. C'était un très beau maquillage, qui s'accordait bien avec celui de Tosk.
 

 

 
 

 

 
 

 



De temps en temps, lorsqu'on a fait assez d'extraterrestres, nous faisons une pause pour faire une race avec des boutons, des rayures ou des tatouages. Les Wadis sont une race avec d'imposants tatouages, très frappants. Ils en avaient un énorme à travers le front, rien à voir avec le dos de la main ou une Joue. Le tatouage consistait en de grandes lettres épaisses de couleur différente, selon les individus. On peignait ces tatouages à la bombe tous les jours sur le front des acteurs.
 

 

 
 

 


Le Miradorn avait la peau très blanche, et était humanoTde, nous changions à peine son visage. Il avait un front et une perruque. J'adore faire des humanoïdes avec des fronts sans sourcils. De cette manière, l'attention du public se porte sur leurs yeux, et on n'a pas besoin de les épiler, pas comme les sourcils stylisés des Klingons. Le détail dans le maquillage du Miradorn que j'aurais aimé retravailler est leur gorge. Leur gorge était une couche de peau qui était lâche. Le créateur de costumes, Bob Blackman, voulait leur mettre un collier, ce qui aurait complètement gâché la gorge que nous avions dessinée. Nous avons eu l'idée de le placer entre deux couches de peau qui pendaient devant. C'est un aspect que j'aimerais redévelopper dans l'avenir.
 

 

 
 

 


Il Yavait toujours de nouveaux personnages sur la Promenade. On a adoré travailler sur la conception et l'assemblage des Queuecéphales. Le dessin de ce personnage a été conçu sur une forme "échelonnée", dont la queue partait de derrière la tête et pendait de ça. Le seul problème était que s'il tournait la tête, il heurtait les autres personnages, surtout lorsqu'on ne tournait pas. Alors, on a accroché la queue à leur épaule. Un jour, quelqu'un s'est inquiété du poids de cette queue. Nous l'avons alors pesée, en fait elle faisait moins d'un demi kilo, cette énorme queue qui pendait derrière eux. cela nous a donné un superbe profil pour d'autres extraterrestres, même s'ils ne parlaient pas.
 

 

 
 
 
texte

 


Le Kobliad était joué par Caitlin Brown. Pour les femmes, pas besoin d'un maquillage sur tout le visage. Ils veulent qu'elles restent belles, on ne touche qu'au front. Nous avons appliqué en haut du nez une crête qui continuait dans les cheveux sur plusieurs centimètres. Nous avons dû aplatir les cheveux avec de la colle pour appliquer cette crête. Le coiffeur a imaginé une coiffure pour cacher les raccords. C'était presque un "X". cela descendait jusqu'ici et cachait les sourcils, ce qui lui donnait un air inexpressif. Mais les yeux et la bouche étaient fortement maquillés pour faire ressortir la partie inférieure du visage.
 

 


Certains personnages passent bien en arrière-plan. C'est le cas des Boliens et des Vulcains. On applique de la poudre bleue et une couture lui divise la tête. Si l'acteur est chauve, le maquillage est très rapide. Le public semble apprécier ce personnage. ce sont à la fois des personnages d'arrière-plan et parlants. Ils étaient dans "La Nouvelle Génération" lorsque le capitaine pas sympa se fait tuer. L'acteur a tellement aimé son maquillage qu'il le portait à la maison. Plus loin dans la série "La Nouvelle Génération", un barbier fait son entrée. L'acteur était chauve, il passait bien. Mot, le Bolien est devenu le barbier du vaisseau.
 

 

 
 
 
texte

 


Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Deep Space 9 Saison 1