Section 31 Fichiers cachés

Fichier caché 01

 
 
L'avantage de "Deep Space Nine" est que nous avions déjà 25 ans d'expérience de "Star Trek". Même s'il y a beaucoup de nouveautés, nous disposons de ce stock de matériel qui fait de l'univers "Star Trek", un endroit si intéressant. ce que nous faisons ici, quand le scénario le requiert, Doug et Denise réalisent ces lumières de fond utilisées sur les panneaux de commande ou comme graphique. ceci est un énorme symbole bajoran pour le demier épisode de la saison, pour ce temple très mystique.

 




Une de nos fonctions principales est de préparer les animations vidéo. Par exemple, lorsque vous êtes dans l'ops, si Dax doit sonder la Promenade, nous préparons une image graphique qui sonde la Promenade pour trouver un conduit, par exemple. Nous en faisons un élément vidéo et c'est ce que vous voyez à l'écran.
 

 



Deep Space 9 étant une station cardassienne, beaucoup des appareils sont extraterrestres. cela a été l'excuse pour avoir des formes, des couleurs une typographie et des éléments graphiques très différents de ceux de Starfleet. Par exemple, voilà ce que j'appelle un "graphique de hublot". C'est un format d'affichage standard pour les informations relatives aux Cardassiens. Il est différent de celui utilisé pour Starfleet, pour les runabouts ou même pour l'Enterprise.
 

 

 
 
 

 

 
 
 

 





"Star Trek : La Nouvelle Génération" est basée sur l'Enterprise et est visuellement plus traditionnelle. La station spatiale cardassienne est un monde étrange, où l'on peut créer des choses un peu plus bizarres. Herman, notre directeur artistique, a un dicton: "Vous voulez de l'unique, nous n'avons que du bizarre."
 

 


Fichier caché 02



"Jeu d'ombres" est un épisode intéressant. Tout est parti d'une conversation sur ceux qui ne font plus la différence entre illusion et réalité. C'est le cas du personnage principal de "Jeu d'ombres". Mais l'idée de départ était plus sombre, plus pénible. Michael avait imaginé cet homme qui avait tout perdu et avait recréé sa maison, avant que ce monde ne s'écroule. On ne peut pas éternellement vivre dans l'illusion. C'était très touchant qu'Odo s'entende avec ces gens qui n'existaient pas. Il aimait beaucoup cette petite fille.
 

 

 
 
C'était vraiment une très belle histoire. C'est l'une des premières allusions au Dominion. A cause d'eux, cet homme n'a plus de maison.

 





On apprend que les métamorphes font partie de la mythologie. C'étaient des créatures mythologiques. C'était intéressant. C'est comme la petite boule de neige qu'on pousse du haut d'une colline et qui grossit. A la fin de la série, la boule de neige est énorme.
 

 


Fichier caché 03





Nous parlions de faire un univers miroir. Nous avons commencé à imaginer comment serait cet univers avec nos personnages. J'ai fait une analogie historique. J'ai dit : "Et si c'était la pire erreur qu'ils aient faite ? "Si le cap où Spock a été envoyé avait été une mauvaise chose ?"
 

 





Mon analogie était l'empire romain, si mauvais et si brutal parce qu'entouré de barbares que tous craignaient. Même chose pour les Chinois. Il y avait toujours les Mongols. Les Romains ou les Chinois peuvent être gentils, mais introduisez les Mongols et tout ça est fini. L'idée était : "Comment serait cet univers miroir 100 ans après ?" Pas très joli.
 

 







C'est la déconstruction du concept de "Star Trek" selon lequel Kirk pouvait résoudre les problèmes de tout l'univers et que tout irait bien ensuite. C'est un peu naïf.
 

 






On a dit : "Non, ce n'est pas si simple." On ne peut pas changer une société comme ça. Il y a des conséquences. Il faut du temps et il y a une part d'imprévu dans tout ce qu'on fait.
 

 


Fichier caché 04




"Invasion" est une sorte de prise d'otage à la "Key Largo". Tim Russ y était. Il est devenu Tuvok dans "Voyager". C'était un Klingon. Megan Gallagher jouait l'ancienne prostituée et copine du Trill. C'était un western de qualité. J'aime cet épisode. Ira et moi étions fans de John Woo. Nous lui avons dédié une séquence, quand le méchant Trill et Siska se menacent avec une arme, c'est comme : "Qui va tirer le premier ?" Très amusant.
 

 

 

 


Fichier caché 05





Nous avons fait un épisode ensemble, Rick Kolbe était le réalisateur. C'était la première fois qu'on voyait des femmes se battre. Nous avions ce dialogue que nous devions dire très vite. Nous avons répété le dimanche qui précédait cette semaine de travail.
 

 

 
 
Sa présence en tant que major Kira, la présence des Bajorans et ceux sur qui nous étions tombés avec Deep Space 9 et le vortex, l'entrée dans son monde... Sa présence était forte, d'un point de vue militaire bien sûr, mais elle était cette combattante. Et je pense que Dax, du fait de sa sagesse et de son expérience, devait faire preuve de plus de calme et de passivité. Elle s'était fait prendre dans d'autres vies, car c'était quelqu'un de passionné, mais elle était plus passive que Kira.

 


Fichier caché 06





Wallace est un comédien extraordinaire. C'est comme regarder Olivier travailler. Vraiment. Avec son texte et ce personnage, il arrive à un résultat fantastique. Il est fantastique. J'ai souvent été jaloux. Je pensais: "Comment fait-il pour être si bon ?" Il l'était, c'est tout.
 

 





Le maquillage l'ennuyait énormément, mais il adorait assez la série pour se forcer et revenir, bien que cela soit irrégulier. Mais il revenait. Il m'a dit un jour avoir mis six mois à oublier les séances de maquillage et accepter de revenir. Mais il nous adorait, nous et son personnage. C'était toujours un plaisir et il ne s'est jamais plaint.
 

 




René et moi étions dans la caravane des maquilleurs. Wallace se faisait maquiller. Il s'est approché, tout joyeux. Wallace devait jouer avec cette voix géniale. Pour Zek, il devait prendre une voix un peu plus aiguê. Mais il parlait quand même comme ça. Il s'approche donc de René et moi... et je lui demande : "Wallace, ça se passe bien ?" Et il répond : "Oui, je m'amuse comme un fou. C'est la première fois que je dois faire une voix." René et moi riions intérieurement, on ne pouvait pas se permettre de rire devant lui. On est sortis de la caravane et on a explosé de rire, parce que Wally a vraiment cette voix. Mais il était toujours fantastique. C'est un tel plaisir de le regarder.
 

 

 
 

 


Fichier caché 07





C'était excitant. J'avais vu les premières séries et j'ai reconnu Michael Anura, qui était marié à Barbara Eden. J'avais adoré "A Dream Of Jeannie", quand Hollywood rend la vie plus parfaite. Les enfants adorent quand deux acteurs sont mariés et sont ensemble à la télévision. Il était si gentil et c'est tellement bien quand vous rencontrez des acteurs que vous admirez qui se révèlent aussi gentils.
 

 

 
 
Ils n'arrêtaient pas. Ils ont continué pendant des heures. On voyait que c'était pénible, à cause du maquillage et de la perruque. Mais ils ont adoré cet épisode. C'était vraiment excitant.

 


Fichier caché 08





"Le Croisemenf' a été le premier épisode de croisement. C'était passionnant d'initier la création de cet autre monde. J'ai voulu repousser les limites de la caméra. Rick Berman n'aimait pas toujours ce que je faisais. Je pense que parfois, cela allait trop loin pour lui. Mais il a aimé le résultat final. Nous avons forcé les images pour que cela soit fort et dramatique et nous avons imposé la caméra, plutôt que de la mettre en observateur.
 

 





Par exemple, j'ai filmé une séquence d'un angle très bas. On était pratiquement sous le nez des acteurs, ce qui était trop extrême pour Rick. Mais j'ai essayé de garder ce thème tout au long des épisodes, afin d'établir un contraste net avec notre monde, ou notre univers, ou la réalité.
 

 

 
 
J'aime aussi ce type d'épisode parce que les acteurs changent de registre. C'est formidable pour eux de jouer quelque chose de différent. Quand Kira joue l'intendante, la chef de ce monde, c'est génial. C'est drôle. Ils en rajoutent et ça leur plaît. Ça fait plaisir à voir.

 


Fichier caché 09




Bashir représente le meilleur de l'humanité. La curiosité de Garak se porte sur la signification de cette compassion. Pourquoi se préoccuper de ces gens-là ? Les valeurs des Cardassiens sont différentes. Leur attitude envers la vie et la valeur de la vie est différente. Leur société est très organisée. Je la compare à la prédominance du cerveau reptilien. Au niveau humain, la vie ou la mort dépend d'un strict code de la justice. Si vous devez mourir, vous mourez. Si vous avez enfreint la loi, vous en subirez les conséquences. La pitié n'est pas monnaie courante dans leur monde.
 

 

 
 
 
texte

 


Fichier caché 10




L'idée des Prophètes, des prophéties et des Orbes fait entrer "Star Trek" dans un monde métaphysique pour la première fois. Gene aurait adoré voir ça, s'il avait toujours été vivant. Nous ne changeons pas les règles de l'univers "Star Trek", mais explorons les règles d'une autre race extraterrestre et ce qu'ils trouvent important. Nous voyons comment les humains du 24 ème siècle pourraient réagir à cela, ou apprendre. C'était une chose que Roddenberry aimait dans le nouveau "Star Trek". Au lieu d'enseigner aux autres, comme le faisait l'équipage original, c'était l'humanité qui, cette fois, apprenait. C'était la clé de "Deep Space Nine".
 

 

 
 
 
Nous avons adoré explorer cet aspect et nous étions une des seules séries télévisées à nous aventurer dans le spirituel et la religion. Mais, bien sûr, de tout temps les récits de quête spirituelle et les récits bibliques ont été fascinants. Nous avons exploré des thèmes passionnants.

 


Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Deep Space 9 Saison 2