Section 31 : Fichiers cachés

Fichier caché 01

Parfois je vais à une convention et un fan vient me dire : "J'ai adoré l'épisode 152". Ou ils me disent le titre et moi, je leur demande : "De quoi ça parlait ?" C'est une seule et longue histoire pour moi. Mais "Naissances"... Il y a une poignée d'épisodes clés pour chaque personnage. "Naissances" est l'épisode dans lequel il retrouve ses pouvoirs, qui lui avaient été retirés par le Dominion, les métamorphes, le flux. La réalisation est superbe et l'histoire merveilleuse. Le vrai défi que j'ai rencontré, c'est que le personnage avec qui je joue pendant tout l'épisode n'existe pas. ce sont des effets spéciaux. Le défi que ça m'a posé était très intéressant, mais c'était si bien écrit que le plus gros du travail avait déjà été fait. C'est à ce moment qu'Odo comprend qu'il a retrouvé ses pouvoirs. Il se transforme en faucon et il s'envole.
 

 

 
 

 


Fichier caché 02



"L'Ascension", je suis sûr qu'Armin serait d'accord, nous a bien plu, car ça faisait plaisir qu'on nous dise : "On adore quand Odo et Quark se chamaillent. "C'est nos scènes préférées." On n'arrive jamais à faire des choses ensemble. J'arrive dans le bar, je l'insulte et il m'insulte à son tour. Notre relation se limite à ça. J'imagine que c'était assez haut en couleur pour intéresser le public. Dans "L'Ascension", l'intrigue principale, c'est nous. Il n'y a pas d'autre intrigue. Travailler ensemble était super, car Armin et moi sommes amis.
 

 

 
 
 
C'était rare de tourner en extérieur, de quitter les studios de Paramount. Le monde de la station spatiale et le monde merveilleux où on évoluait nous imposaient de tourner principalement sur un plateau. Mais on est partis tourner en extérieur avec l'équipe sur le mont Whitney et on est restés pendant presque toute une semaine. C'était sympa parce qu'on mangeait ensemble, on passait du temps ensemble, ce qui n'arrive pas souvent. D'habitude on filme la journée et puis on rentre chez soi. Ça nous a permis de travailler ensemble et de nous concentrer. C'était super. C'était vraiment sympa.

 


Fichier caché 03

 
 
Au final, pour moi, Deep Spece Nine a été une expérience créative terriblement gratifiante. De grands scénaristes, des acteurs fantastiques, des gens, des réalisateurs talentueux, le tout supervisé par Rick, Ira... C'était magique. J'ai passé cinq années incroyables. D'un côté, je regrette de ne pas être resté les deux dernières années, mais je ne pouvais pas rester. J'avais fait tout ce que je pouvais. Je suis parti à la fin de la 5e saison. La série était si bien qu'il fallait que je sois au top. Sinon, je ne devais pas rester. Alors à la fin de la 5e saison, j'ai quitté le plateau, couvert de sang. Je faisais un officier de Starfleet. On venait de perdre DS9, ils m'ont escorté jusqu'au sas, le visage couvert de sang. C'était une superbe façon de faire ma sortie, à la hauteur de la série. C'est l'une de mes meilleures expériences professionnelles. J'ai fait d'autres choses, mais cette époque m'est très chère. Dans une scène, ils tenaient des didascalies où était marqué "triste". Les scénaristes utilisent les didascalies pour exprimer les émotions. celles qu'ils tenaient exprimaient la tristesse. C'était très émouvant. Deep Spece Nine est une bonne série, car on a adoré travailler dessus. C'est une série qui a été faite avec amour, par tout le monde, des gens qui croyaient en ce qu'ils faisaient.

 


Fichier caché 04

 
 
Mes hormones... Je venais juste d'accoucher de mon fils Django, et mes hormones étaient sens dessus dessous. Je souffrais de dépression postnatale. Et me voilà, envieuse de chaque enfant quand l'infirmière arrive avec ce nouveau-né. J'imagine que ça a marché parce que je pleurais. Je vis à une époque où les acteurs ont la chance de pouvoir avoir des enfants et continuer à jouer. Ils ne m'ont pas reléguée à l'arrière-plan. Ils ne m'ont pas fait jouer la potiche. J'étais enceinte. Ils ont fait avec. C'était un tel cadeau. Je pouvais continuer à faire un travail intéressant sans devoir me cacher. Toutefois, je suis passée dans l'autre extrême. "Personne ne va se rendre compte que je suis enceinte. "Je vais faire en sorte que tout continue comme avant." Si on m'apportait une chaise, je disais que je pouvais rester debout. J'étais en train d'accoucher sur le plateau, pliée en deux. "Ça va ?" "Oui, on continue." J'étais trop dure avec moi-même. J'ai pris deux semaines de congé maternité avant de reprendre le travail. Physiquement, ça a été une vraie punition. Ça a été très dur. Je ne recommencerai pas.

 


Fichier caché 05



Ça ne m'a jamais coûté de jouer des scènes à forte tension émotionnelle. C'était tellement riche pour son personnage. cet homme, qui lui est devenu si cher, est en train de mourir. Sans oublier que c'est un Cardassien, son principal ennemi. Kira fait partie de ces enfants qui jetaient des bombes aux Cardassiens à l'âge de six ans. C'était une gamine des rues. Son but était de tuer autant de Cardassiens qu'elle pouvait. Ça fait partie de qui elle est. D'imaginer un tel enfant devenir une femme capable de pleurer un tel homme... C'est une belle évolution. C'est un épisode très important.
 

 


Fichier caché 06

"Les Soldats de rEmpire" devait être plus long à rorigine. Worf est sur un oiseau de proie klingon et il va sur cette planète où un tas de Klingons ont disparu. Il n'y a qu'un avant-poste abandonné et une rivière, et un passeur qui vient et jette des pièces. C'était très... C'était presque Sto-Vo-Kor, l'entrée du monde des morts. Mais c'était trop pour un seul épisode, alors Voyager a exploité l'idée. C'est devenu l'histoire de "La Barge des morts". Pour "Les Soldats de l'Empire", Ira voulait faire un épisode vu d'une perspective klingonne. A quoi ça pouvait ressembler? On pouvait monter à bord d'un vaisseau klingon et y rester. Ça a apporté de la profondeur et de la richesse. Je voulais voir comment fonctionnait un oiseau de proie. On n'avait vu que de courts passages dans les films. On avait vu la passerelle et leur étrange code de l'honneur. Qu'est-ce que ça ferait de travailler à bord de ce vaisseau?
 

 

 
 

 


Fichier caché 07




L'épisode dont je me souviens où on a fait plusieurs prises est "Docteur Bashir, je présume ?", l'un de mes épisodes préférés, car j'ai travaillé avec Bob Picardo. Je sais qu'on fait un DVD sur DS9, mais Bob est un acteur si brillant. C'est si agréable de jouer avec lui. J'ai eu le plaisir de jouer avec lui dans cet épisode.
 

 

Dans la scène où Leeta s'en va avec Bob Picardo et monte dans la navette... Je voulais Rom, mais Rom ne voulait pas m'avouer son amour. ce n'était pas possible, alors je me suis dit que j'allais partir avec Picardo. Alors qu'on monte à bord de la navette, on entend: "Leeta !" "Attendez !" Rom arrive et me dit : "Leeta. Je vous aime." Leeta lui dit : "Oh, Rom". Je dis toujours: "Oh, Rom". Et on va vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants. Ça allait pour Leeta et Rom, mais pas pour ce pauvre Bob Picardo. On avait piqué la copine de Bob Picardo. Il n'avait plus de compagnon de voyage et ils ne lui avaient pas écrit de réplique. Alors que va-t-il faire ! Va-t-il disparaître dans l'horizon ! Va-t-il nous laisser la vedette ! Non, pas Bob Picardo. il réplica : "Ne vous en faites pes pour moi. Ça va aller. Au revoir." puis dit à une dame : "Connaissez-vous ce texte ancien qu'on appelle le Kama Sutra ?" Sa réplique dans la 1re prise était plus drôle, je trouve. Il suit la dame qui s'en va et lui demande : "Excusez-moi. Avez-vous entendu parler de mon travail sur Voyager !" On a bien rigolé.
 

 


Fichier caché 08

Il y a eu deux actrices pour son rôle. Andrea Martin joua Ishka au départ. Mais le maquillage s'avéra être trop intolérable pour Andrea. Bien qu'on lui ait demandé de revenir, les prothèses lui posaient un problème. C'était assez terrible. celui qui n'a jamais porté de prothèse ne se rend pas compte de la claustrophobie, de la perte de l'ouïe, ce qui est ironique vu la taille de mes oreilles. Les Ferengis sont durs d'oreille car ils n'entendent pas à travers le plastique. Et il y a la sueur qui ruisselle, les laborieuses heures de maquillage méticuleux et l'heure qu'il faut en fin de journée pour l'enlever. Après une longue journée de 15, 16 heures, on doit patienter encore une heure pendant qu'ils l'enlèvent. C'est frustrant, vu qu'on veut rentrer chez soi. Je comprends pourquoi elle ne voulait pas revenir.
 

 

cecily Adams a repris le rôle. Elle s'est montrée formidable. cecily et moi sommes très proches aujourd'hui. La relation entre Quark et Moogie est un conflit permanent. Moogie ne veut pas couper le cordon et Quark... Quark est un adulte. Il ne veut plus être traité en enfant. Sa philosophie de la vie ne s'accorde pas avec celle de Quark. Et ils se chamaillent constamment, ce qui ressemble assez à la plupart des relations mère-fils. Parfois, il y a beaucoup d'amour, et parfois beaucoup d'incompréhension.

 

 
 

 


Fichier caché 09

 
 
 
J.G. Hertzler - général Martok
ce personnage devait apparaître dans deux épisodes. Ils ne pensaient pas le garder. Martok a disparu dans une explosion à la fin du 2e épisode. Il a dû se développer une relation quelconque entre Martok et Worf qui leur a plu, parce qu'ils l'ont fait revenir.
 

 

 
 
Je ne crois pas qu'ils savaient que Martok était en prison et qu'il se faisait tabasser par les Jem'Hadar. Mais ils ont développé cette idée et Ron Moore a écrit un épisode de DS9 phénoménal: "Les Soldats de l'Empire", qui a vraiment assis mon personnage. Je lui suis à jamais reconnaissant, à lui et à Ira. Ils sont incroyables. Ils y ont mis tout leur coeur. C'est venu d'en haut. Ira, le producteur exécutif, a un coeur gros comme ça. Ça a été difficile pour lui d'arrêter. Il trouvait toujours une raison d'aller dîner avec les acteurs, il trouvait de petites excuses. C'est vraiment un type sympa.

 

 
 
C'est LeVar qui a réalisé "Les Soldats de l'Empire", l'un des grands épisodes. Ron l'avait écrit et LeVar l'avait réalisé. LeVar est un si bon réalisateur et un bon réalisateur pour Star Trek. Il connaît le travail d'acteur et a joué dans Star Trek. Il sait comment c'est de l'autre côté. Il apporte une grande compréhension du travail d'acteur et une vision de réalisateur à son travail. On communique par signes au bout d'un moment. J'étais dans le siège du capitaine et LeVar me dit : "On va faire la prise classique du siège du commandant. "Du siège du capitaine." Je lui ai dit : "Merci de faire cette prise, LeVar. "Ça me fait très plaisir."

 


Fichier caché 10



En fait, j'avais passé l'audition pour l'épisode pilote et pour vraiment le mauvais rôle. Même à l'époque, je me demandais ce que je faisais. C'était le rôle de Riker. Je me disais que c'était ridicule. Mais je n'ai jamais eu de rôle dans cette série. Et puis, il y a eu Deep Space Nine. Je me souviens d'avoir été refusé. Et je suis allé à une audition un jour et le réalisateur était Jonathan Frakes. Je connaissais Jonathan personnellement. On avait auditionné ensemble pour un film de John Schlesinger. Toujours est-il qu'ils ont aimé mon jeu et que j'ai eu le rôle. C'était pour "Meridian".
 

 



C'est un extraterrestre qu'on n'a jamais revu. Ça m'a ouvert des portes. J'ai revu Rene Auberjonois. On avait fait du théâtre ensemble quelques années auparavant. C'est une de ces heureuses coïncidences. Et il s'est trouvé qu'un mois plus tard, Rene était dans la chaise du réalisateur et il a suggéré que je fasse ce nouveau Ferengi. Ils ont refusé, car on venait de me voir. Rene leur a dit : "II sera couvert de plastique. Il peut le faire." Alors ils ont accepté et c'est ainsi que Brunt fit ses débuts.
 

 


Et un jour, je m'en souviens comme si c'était hier, j'étais sur le plateau numéro quatre, et Ira et Hans Beimler sont venus me voir pour me dire qu'ils aimeraient que je revienne dans un rôle où l'on pouvait me voir. Je me suis dit : "Merci, c'est super". Peu après, mes agents m'ont appelé. Ils m'ont dit que je revenais sur la série faire un personnage différent, un gars qui s'appelait Wyion, Wiyowoden... Ils ne savaient pas comment prononcer son nom. Ça a été les débuts de Weyoun, qui a été... un cadeau, un rôle merveilleux.
 

 


Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Deep Space 9 Saison 5