Les impressions de l'équipage

Enterprise
saison 1
Bonus

Les impressions de l'équipage

 

scottbakula2
 
 
 
 
 
Les gars qui font les séries TV à Paramount m'ont dit : "Nous refaisons une nouvelle série Star Trek." J'ai dit : "D'accord, pourquoi pas." Et ils ont dit : "Tu serais le 1 er capitaine du 1 er vaisseau spatial." Ils savaient d'avance que cela allait m'intéresser. J'ai essayé de ne pas avoir l'air trop excité. Ca a commencé là. Ils ont dit : "Nous voulons recréer la magie des séries originales "de Kirk, Spock et Bones, "redonner à la série ce genre de relations "et rendre la série plus humaine." Ca me semblait vraiment bien. Le script du pilote était super.
 

 

joleneblalock
 
 
 
 
 
Au début, T'Pol et le capitaine Archer ne s'entendaient pas parce j'étais là comme surveillante ou baby-sitter, quelqu'un qui les supervise constamment. La 1re année était incertaine. Rick et Brannon nous ont donné beaucoup de liberté en tant qu'acteurs pour interpréter nos personnages. T'Pol était un rôle délicat à jouer parce que c'est une extraterrestre, parce qu'elle a été précédée par Spock et que son personnage est très complexe. Il fallait en donner un nouveau rendu, une nouvelle version ou peut-être pas, peut-être juste une évolution de Spock.
 

 

connortrinneer
 
 
 
 
Tout le monde semble avoir commenté cette scène du pilote, la scène de décontamination. Elle est belle et ne porte pas grand-chose, moi non plus. Là où vous êtes assis, derrière vous, derrière cet objectif, quand on a tourné cette scène, il y avait 40 personnes. C'était aussi sexy qu'une opération dentaire. Il a un côté Monsieur Tout le Monde. Son accent y est peut-être pour quelque chose. Je lui donne peut-être cette sensibilité. Je suis juste... Je suis un type aussi normal que lui. J'aime bien être le gars qui fait des gaffes, qui semble être... Si quelqu'un est quelque peu... décalé au niveau humain, c'est Trip.
 

 

johnbillingsley
 
 
Phlox n'a pas d'âge déterminé, mais est assez vieux pour avoir plusieurs enfants déjà grands, d'une espèce qui vit longtemps, d'une planète peuplée de milliards de gens, appelée Denobula. On ne me l'avait pas décrit. J'avais juste un tout petit morceau de script comme référence. La seule indication, c'était que le Dr Phlox avait un léger accent. Je me suis entraîné avec ma femme pour trouver un accent qui ne la fasse pas éclater de rire. C'est quasiment mon accent, bien qu'il se soit affiné un peu au cours de la 1re saison. J'ai juste ajouté un bruit d'oiseau. Comme je n'avais pas de référence, je pensais que Dr Phlox était un genre de créature oiseau. Quand j'ai passé l'audition, j'ai ponctué mes répliques d'un gloussement de temps à autre. Comme ça. On m'a engagé sans me dire si c'était à cause ou malgré le gloussement. J'ignorais si je devais continuer à glousser jusqu'au 1 er jour, Quand le réalisateur a dit : "Mais pourquoi tu glousses ?" J'ai compris que je ne devais pas glousser.
 

 

lindapark
 
 
 
 
 
 
Ce personnage a vraiment évolué. Nous étions différents, mon personnage et moi. Au début, nous étions dans des situations similaires, c'était intéressant. C'était sa 1re mission dans l'espace. Elle avait eu un travail intellectuel jusque-là. Je sortais de l'université, d'un milieu intellectuel. Je n'avais jamais... C'était mon 3e jour sur un plateau quand j'ai commencé Enterprise. Je mourais de peur comme elle mourait de peur. Nos personnalités différaient. Nous avons approché ces défis différemment mais ils étaient similaires.
 

 

dominickeating
 
J'ai rencontré Rick et Brannon 2 ans avant qu'on m'appelle pour une audition pendant la saison pilote d'Enterprise. Je postulais pour un rôle d'invité dans Voyager. Je pensais avoir bien réussi l'audition. J'avais appelé mon agent et dit : "Je l'ai eu. "Ils vont m'appeler." Et je n'ai plus eu de nouvelles. J'ai même dû lui dire : "Si ceux-là appellent, "dis-leur d'aller voir ailleurs." Quand ils ont appelé et dit que je pouvais passer une audition ce mardi-là, j'ai dit : "OK, à quelle heure ?" Il se trouve que Rick avait pensé à moi pendant l'audition de Voyager pour Malcolm Reed. Ils concevaient la série et pensaient avoir ce personnage anglais. Il ne voulait pas gâcher mon rôle par un rôle d'invité dans Voyager. Il avait ma photo sur son bureau pendant 18 mois, m'a-t-il dit. Tu aurais pu m'appeler, Rick. Juste un petit coup de fil. Ces 18 mois ont été durs. Il est britannique. Il tire les missiles. Je m'amuse bien à jouer ce personnage. Il s'est révélé plutôt énigmatique et contradictoire, ce qui me plaît. Il n'est pas aussi stéréotypé que d'autres personnages que j'ai joués dans ce genre de séries. Je sais que Brannon, en particulier, sait qu'il peut écrire pour moi de façons contrastées, et c'est très excitant. Je m'amuse bien à le jouer.
 

 

anthonymontgomery
 
 
 
 
J'aime le fait que Travis soit excité à l'idée de tout explorer. Tout ce qu'on rencontre. Je suis entré et dès que je me suis assis à mon poste, j'ai senti cette électricité. J'ai eu des frissons de la tête aux pieds et j'ai pensé : "OK, je fais partie d'une chose "plus grande que ma vie n'a jamais été. "Voyons ce qui va se passer." Et puis, je me suis pris en charge, pour être sûr à chaque fois, à cause de ce dont je fais partie... Vous savez, parfois dans la vie, on peut faire mécaniquement des choses qu'on n'a pas vraiment envie de faire. Sitôt à mon poste, j'ai su que je ne laisserais jamais cela se produire sur cette série. Je ne peux pas agir mécaniquement, à cause de la nature de la série dont je fais partie.
 

 

s_dominickeating C'est un cadeau de passer ces portes tous les jours. Le soir, quand on part et que le soleil brille sur le château d'eau avec le sigle Paramount, on est loin de Leicester, en Angleterre, vous savez.
 

 

s_lindapark Ce qui est super dans Star Trek, c'est ce courant d'humanité. La compassion humaine, la foi en l'avenir et tout ce qui est magique et merveilleux dans le monde.
 

 

s_scottbakula2 Roddenberry avait une vision merveilleuse. En voyant le monde aujourd'hui, ce que nous lisons chaque jour dans les journaux et ce qui nous attend sur Terre, c'est un idéal merveilleux de dire : "L'humanité peut-elle survivre ? "Peut-elle survivre de façon positive et créer ensemble "la 'vision de Roddenberry' "nous permettant de quitter la planète "et d'aller dans l'espace, remplis de bonne volonté "et d'intentions merveilleuses ?" C'est ce qui rend cette série si spéciale et lui a permis de survivre, parce que les gens aiment ça. C'est encourageant et c'est possible.
 

 


Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Enterprise Saison 1