Un regard dans les épisodes mirroir

Enterprise
saison 4
Bonus

Un regard dans les épisodes mirroir

 

L'univers miroir est quelque chose qu'on voulait faire pour la saison 4. Au début, on voulait s'en servir pour faire revenir Shatner, on envisageait de lui donner un rôle dans la saison 4, ça ne s'est pas fait, mais on voulait quand même faire un univers miroir en deux parties. Mais voilà. Comment faire un épisode avec un univers mtrotr qui communique? À savoir, nos personnages vont dans l'autre univers sans briser la continuité. Car dans l'ancienne série, c'était de toute évidence un premier contact, l'univers miroir avait été découvert dans cette série. Donc, comment faire ça, sans recourir à des idées farfelues pour expliquer ce silence? On a eu l'idée de faire un épisode de l'univers miroir dans l'univers miroir, sans même faire de lien. Faire un épisode d'Enterprise dans l'univers miroir, comme si notre univers n'existait pas. À partir de là, on a eu de bonnes idées, dont celle de changer le générique, donc quand on regarde cet épisode, on regarde un épisode de l'univers miroir d'Enterprise.
 

 

 
 
 

 

 

"Le cote obscur du miroir." C'est une idée que j'ai eue peut-être... deux ou trois ans avant même de faire l'épisode. Ceux qui me connaissent savent que je suis un fan de la première série. Dans l'épisode "Le piège des Ttioliens", l'U.S.S. Defiant, qui est un vaisseau de classe Constitution, comme l'Enterprise, disparaît dans ce trou spatial. L'idée qu'il était quelque part dans le vide, qu'on ignorait ce qui lui était arrivé, c'était pour moi l'occasion a ne pas manquer. Longtemps, je me suis demandé où il était passé. Au début, j'avais imaginé une histoire dans laquelle il était remonté dans le temps. Différentes espèces se disputaient la technologie du vaisseau et Archer. .. Archer et son équipage y étaient rapidement mêlés. Cette histoire n'a pas vu le jour pour plusieurs raisons. Et notamment, Archer. .. Il ne pouvait pas voir le Defiant. Ou bien il pouvait seulement l'apercevoir. Il ne pouvait pas en apprendre trop sur son propre futur, ça aurait été trop difficile à expliquer. Cette histoire a fini par être un épisode à part entière, au lieu d'un vaisseau de la Fédération futuriste, le vaisseau qu'ils retrouvent venait d'encore plus loin dans le futur. On ne sait pas qui l'a construit. Cet épisode est devenu l'épisode "Le vaisseau du futur", de la saison 2.
 

 

 
 
 

 

Toutefois, les Tholiens sont restés... C'était essentiel pour "Le piège des Tholiens" et mon scénario d'origine. Ils faisaient toujours partie de l'histoire, mais c'était mort et enterré. Quand la saison 3 est arrivée, Manny Coto, notre nouveau producteur voulait une histoire d'univers miroir. On a discuté d'idées nouvelles qui, pour diverses raisons, n'ont pas fonctionné. Soudain, j'ai imaginé que non seulement le Defiant était remonté dans le temps, mais qu'il était aussi entré dans l'univers miroir. Ainsi, on pouvait faire tout ce qu'on voulait. On n'était pas limités par la chronologie de la série. Manny aimait cette idée, et on a tous deux réalisé que, si on en faisait un double épisode, on pouvait reconstruire le vaisseau. On pouvait faire le pont, les couloirs. On pouvait en construire plus que ce qu'on avait vu depuis 1960. Ça aurait été stupéfiant. Je pensais que c'était une idée intéressante. Toutefois, cette histoire n'avait qu'une partie. Je n'avais aucune idée pour la suite. Mais tout le monde a relevé le défi et a décidé de se lancer, car on voulait vraiment voir ce vaisseau.
 

 

 
 
 

 

 
 
 

 

Ne partez pas, on remonte dans le temps.

 

On a été confrontés au projet de devoir construire un plateau pour le Defiant et... Construire des ponts coûte cher. En faire un double épisode permettait de l'amortir. On a eu les fonds pour créer le plateau. On a donc pu construire une toute nouvelle version du pont de Star Trek de 1965. Avec quelques modifications et quelques améliorations. Mon principal souci était que nos héros venaient d'un plateau d'Enterprise construit en 2005 et conçu pour être plus sophistiqué qu'un plateau tiré d'une série télé de 1965, où le budget n'était pas suffisant pour réaliser ces détails, on craignait donc que ça fasse carton-pâte. Est-ce que nos héros étaient passés sur un plateau plus minable? Mais ça s'est bien passé. Le plateau est conçu de sorte que la simplicité des vieux plateaux donnait l'impression d'être sur un vaisseau futuriste.
 

 



J'ai recueilli des données et des informations... sur le vaisseau depuis 1966. Son aspect, les nuances de peinture utilisées sur les plateaux, les processus impliqués, le pourquoi et le comment des opérations. J'ai rencontré Matt Jefferies et on en a discuté. Donc on avait des gens comme moi qui s'y connaissent bien, comme Michael Okuda et Herman qui s'y connaissent bien. Ça ne se trouve pas dans le commerce. Ça ne se loue pas. On ne met pas une annonce pour trouver un décorateur. Toute notre équipe est merveilleuse, elle connaît et comprend la vieille série.
 

 

 
 
 

 

On a démarré avec l'épisode "Relies" de The Next Generation, où on ne faisait que deux stations. On les a faites, puis à mesure qu'on les faisait, on en a rajouté d'autres, on se disait: "Pourquoi ne fait-on pas "une autre station? On ne le fera jamais, mais on aime ça." Puis "Tribble-ations" est arrivé, ça a attisé le feu, on est allés plus loin et on en a fait plus. C'est comme manger des chips, on ne s'arrête pas à une. On s'est dit : "Si on le fait, autant aller jusqu'au bout. On a fini par faire tous les écrans du pont au fil des ans. On a fini par faire tous les écrans du pont au fil des ans. On était donc prêts depuis des années. Ces écrans ont vraiment été travaillés. Ils n'ont pas du tout été faits à la va-vite. J'ai étudié des milliers de photos.
 

 

 
 
 

 

 
 
 

 




On était ravis du résultat. C'était magnifique, et sur le plateau, je n'ai pas pu m'empêcher de me ruer vers le fauteuil du capitaine, de m'asseoir dessus et de regarder le vaisseau comme le faisait Kirk, même si Kirk n'a jamais commandé le Defiant. C'était un vaisseau de la classe Constitution. J'ai pris une photo de moi dans le fauteuil. Je pense que personne n'aurait pu résister à ça.
 

 

 
 

 

J'avais des intentions non déclarées pour le premier. Quand je l'ai écrit, je ne savais pas que je ferais la suite. J'essayais de mettre des choses en place, et pour la suite je voulais voir Archer et son équipage dans les uniformes d'origine. Pourquoi allaient-ils porter ces uniformes? J'ai pensé qu'ils monteraient à bord du Defiant dans leurs uniformes EV, l'Enterprise exploserait, les bloquant sur le Defiant où il est impossible de garder ces costumes EV encombrants. Ils devraient se changer et prendraient quelque chose dans l'armoire. Archer a choisi une tunique vert olive à la Kirk, qui allait très bien à Scott, si je peux me permettre, en tant qu'hétérosexuel. Jolene était superbe dans sa minijupe bleue. Je pense que personne ne savait dans le premier quelles étaient mes intentions avec ces costumes EV. Mais voilà. Ça a marché.
 

 

 
 

 




Et ça nous a permis de faire bien des choses que je voulais faire dans la série et qui étaient impossibles à cause de la continuité. Comme le Gorn... La première fois qu'on l'a vu, c'était dans la vieille série, mais plusieurs d'entre nous aimaient le Gorn. Je cherchais un moyen d'intégrer le Gorn. Dans l'univers miroir, on peut le faire sans violer la continuité, et on l'a fait.
 

 

 
 

 

Avec le Gorn, au début, ils ne savaient pas ce qu'on allait faire. Est-ce qu'on va déguiser un homme? Si c'est le cas, que va-t-on changer pour qu'il ne ressemble pas au costume d'origine de 1965 qui était très massif et encombrant pour l'acteur qui était dedans? On a travaillé cette idée et on a tous abouti à la même conclusion. Si on veut faire quelque chose de nouveau tout en restant dans l'esprit du Gorn, il faut recourir au numérique, et non déguiser un gars. Mon sculpteur a fait une maquette de 45 cm qu'on a montrée aux producteurs, à Manny, Rick et Brannon et on a dit : "Est-ce que ça vous plaÎt ?" "On peut peut-être changer ça. "Des épaules plus larges. "Un buste plus large aussi. "Ça fait trop humain. Peut-on développer le torse ?" Ensuite, on a confié ce matériel à Dan Curry. Et Dan a pu créer le Gorn sur ordinateur. Plutôt que de le créer à partir de rien. Il avait un modèle auquel se référer. Ensuite, il est retourné voir Rick et ils en ont discuté: "Peut-être devrait-on faire ça." Et ils pouvaient le modifier sur l'ordinateur. Mais Dan avait une base solide à partir de laquelle travailler.
 

 

 
 
 

 


Avec Mike Westmore et son équipe, on a fait les mains du Gorn. Le Gorn a deux doigts et un pouce opposable. L'équipe de Mike a fait des gants de Gorn pour qu'on ait une interaction avec des objets, comme un boîtier sur lequel le Gorn tape, et des combats avec les acteurs... Il se bat contre Archer. Vince Deadrick portait une combinaison noire avec des marquages blancs, comme s'il était quadrillé. Vince s'est ensuite battu avec Scott comme l'aurait fait le Gorn. Et on l'a remplacé par le Gorn numérique. Earl, dans l'équipe de maquillage de Mike, a fait une très belle maquette de 45 cm, ou un modèle en argile du Gorn. On l'a apporté à Eden FX où John Teska en a fait une créature graphique entièrement animée.
 

 

 
 

 



J'ai reçu une maquette en argile, comme une statuette, qui me servait de modèle en 3-D que je pouvais tourner pour travailler. Souvent, je travaille à partir de dessins, j'aime utiliser mon imagination pour combler les vides. Mais pour une telle créature, c'est bien de l'avoir sous les yeux quand je travaille, car ça évite les questions et je peux me concentrer sur les aspects plus compliqués.
 

 

 
 
 

 

 
 
 
On a mis du temps pour savoir ce qu'ils devenaient dans l'univers miroir et trouver une approche intéressante. On ne voulait pas que tous soient juste l'opposé. Ce n'est pas ça, un univers miroir, ça ne se limite pas à l'opposé. On a éloigné Mayweather de la barre et on en a fait le garde personnel du capitaine. On lui a donné un plus grand rôle dans la série. Je pense que le personnage le plus proche de son alter ego est T'Pol. Elle est toujours vulcaine et très logique. Mais elle a appris à s'adapter pour vivre parmi ces humains violents. Son peuple a été assujetti par les humains. Le personnage le plus drôle était sûrement Hoshi. On en a fait la femme du capitaine. Le personnage de Marlena Moreau dans HMiroir". On a réveillé la tigresse qui sommeille en Hoshi. Et Linda a semblé bien se faire à ce rôle. Elle l'a joué à fond, sans trop exagérer pour autant. Comme tous ceux qui, je l'espère, ont vu les deux épisodes réaliseront à la fin qu'elle prend le dessus. On devait rendre cela crédible.
 

 




Ce double épisode n'est qu'une farce. On n'explore pas de sujet profond dans ces deux épisodes. C'est une aventure, une farce purement et simplement, et voir nos héros jouer des rôles opposés est très drôle.
 

 


Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Enterprise Saison 4