Cérémonie

Enterprise
saison 4
Bonus

Cérémonie

 





Ce que je retiendrai de tout ça, c'est l'éthique de travail. J'ai eu des modèles super. Une bonne équipe, de bons partenaires. Et j'ai découvert ce qu'est une excellente atmosphère de travail et ce qu'on peut tirer de l'ambiance de travail, une famille, une sorte de maison.
 

 



C'était, sans aucun doute, un tournant dans ma carrière. J'ai tellement appris et je me suis bien amusé. Ça me manque déjà. Sincèrement. C'est une soirée douce-amère. Venir voir tout le monde une dernière fois. On va recevoir le bêtisier pour l'approuver pour la saison 3. Pour nous voir sur le plateau tels que nous sommes, avec nos défauts et nos âneries. Puis la barrière s'écroule, et soudain ce n'est plus Enterprise, c'est Connor qui se trompe dans sa réplique et Dominic qui trébuche. C'était très drôle, mais aussi très triste.
 

 




Si vous étiez là quand mon personnage a été éliminé de la série. Oui. Vous m'avez vu pleurer comme un bébé. C'est parce que je suis devenu... On est comme une famille. Une vraie famille, dans tous les sens du terme. Donc, même si on peut rester en contact avec tout le monde, on sait comment ça se passe à Hollywood.
 

 




Les gens ont vraiment été merveilleux. C'est comme avoir un passe à vie pour parcourir le monde et rencontrer des gens géniaux. Qui peut trouver mieux? De merveilleux acteurs. Scott Bakula est extra. L'équipe de tournage était déjà proche quand on est arrivés. Elle nous a accueillis à bras ouverts. On s'est sentis à l'aise dès le début. L'aventure était d'autant plus exaltante.
 

 






Une merveilleuse expérience. Tout le monde va me manquer. C'est banal à dire, mais on est une famille ... et mes amis me manquent déjà. C'est pour ça qu'on a hâte d'y être, car on peut revoir tout le monde.
 

 






On a tellement de chance d'avoir des fans si fidèles, passionnés... énergiques et dévoués. J'espère seulement que nos efforts méritent leur dévotion.
 

 




Je crois qu'il y a eu 20 personnes qui travaillaient en permanence... pendant ces 18 années. Et sur 10 ans, presque 100 personnes. C'est anormal dans un sens, pour la télévision. On a créé une famille. C'est un peu plus dur de dire au revoir quand on a travaillé avec des gens pendant si longtemps.
 

 




C'est un événement doux-amer. Car on célèbre 18 ans d'affilée de Star Trek. Mais c'est aussi la fin de ces 18 années. Enterprise a été arrêté plus tôt qu'on ne pensait. Ce qui renforce un peu plus le sentiment amer, mais ça reste une fête. J'ai hâte d'y être et de m'amuser.
 

 





On a l'impression d'être figé sur place, c'est tout. Mon Dieu, c'est... J'ai grandi avec. J'avais 15 ans quand ça a commencé. Et maintenant... Maintenant je suis dedans.
 

 





Je suis un grand fan de la série d'origine. Donc quand j'ai joué un Andorien. Il faut remonter à mon enfance, lorsque j'usais le tapis devant la télé à regarder Spock couper une antenne. C'est incroyable.
 

 





La distribution était tout bonnement merveilleuse. Scott Bakula est un acteur fantastique. C'est un bon meneur de troupe. Donc c'était toujours un plaisir d'être là.
 

 




Des acteurs merveilleux. J'ai adoré travailler avec eux. A mon avis, la série s'améliorait chaque année. C'est toujours dur de dire au revoir dans ces cas-là, quand on sent qu'on s'améliore. Mais je suis heureux d'avoir été de la partie. Je suis un fan de science-fiction, et ça fait longtemps que je suis fan de cette aventure. Je n'avais même pas osé rêver en faire partie. Mais c'était ma destinée. Je me suis bien amusé.
 

 





J'ai passé un tiers de ma vie à travailler sur Star Trek. Tout ce que j'ai appris sur la profession ... J'ai appris sur l'amour. Tout ce que j'ai vécu dans ma vie d'adulte coïncide avec Star Trek et avec vous tous. Je voudrais tous vous en remercier.
 

 

Je veux simplement dire... Je parle au nom des acteurs. On n'a eu que quatre soirées de fin de saison. Alors il faut que celle de ce soir soit l'équivalent de quatre fêtes de fin de saison. C'est unique. Donc on doit vraiment s'éclater ce soir. Et aussi de la part de nous tous... Je veux que vous sachiez que je suis fan de tous ceux qui ont travaillé sur cette série. Votre professionnalisme, votre expertise, votre talent, votre humour que vous nous avez transmis, à nous, les nouveaux. Linda est derrière moi et John aussi. Et Dominic est quelque part, Je ne sais pas ou. Je voulais vous remercier et vous dire qu'on a apprécié votre professionnalisme et surtout votre désir de faire mieux. Après toutes ces années passées ici, rien de plus facile que de juste faire son boulot et toucher son chèque. Mais tous ceux qui ont travaillé ici nous ont montré le chemin, à savoir travailler dur, être intelligents, être meilleurs que les autres. Je suis fier d'être de la partie. On me souffle que c'est la fin de mon discours, car ça fait plus de 15 secondes. Rick a dit 15 secondes. Mais j'ai compté le sien. Je vais m'arrêter. Mais merci à vous tous. Ça a été un véritable plaisir et j'espère qu'on pourra retravailler ensemble. Ce serait une chance pour moi.
 

 



Si je peux souhaiter une chose, c'est que vous soyez tous très fiers du travail que vous avez accompli. Car on a tous fait un travail remarquable. Et ça continuera de briller. Je pense que ces 96 épisodes d'Enterprise qu'on a produits seront vus et revus. A la télévision, sur le câble, en DVD. Le public continuera d'apprécier votre travail. Pour paraphraser un ami très cher qui n'est plus de ce monde et qui était à l'origine de tout ça, je vous souhaite prospérité et longue vie.
 

 


Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Enterprise Saison 4