Les produits dérivés Star Trek

TOS
saison 3
Bonus

Les produits dérivés Star Trek

 

Penny Juday - Archiviste - 1er juin 2004

A travers les archives de Star Trek et Star Trek : The experience, j'ai compris que certains objets de Star Trek avaient acquis beaucoup de valeur. Les gens sont prêts à payer des sommes faramineuse, astronomiques. Surtout si l'objet en question est unique et qu'il a été utilisé dans la série... Par exemple, la maquette en papier que Matt Jefferies a faite de la passerelle de l'Enterprise s'est vendue à plus de 47 000 dollars. La personne qui l'a achetée dit avoir dû hypothéquer sa maison, mais que cela en valait la peine. L'avion de John Jefferies était tapissé d'un morceau de moquette provenant de la passerelle. Il s'est vendu à plus de 11 000 dollars. Un simple morceau de moquette. Et il y a plein d'autres exemples. Le cuirassé Klingon s'est vendu à plus d'un millions de dollars. Un uniforme porté par Spock dans la série classique. J'ai oublié le chiffre exact, mais il a coûté plus de 80 000 dollars. D'autres objets sont, évidemment, inestimables. Je ne saurais pas estimé la valeur d'un tricordeur ou d'un phaseur, car ils sont très rares. En fait, ils devraient être à la Smithsonian Institution.
 

 

 


Certains des produits sous licence, comme les figurines... Par exemple, un Data a d'abord été commercialisé en jaune pâle, puis il s'est retrouvée avec des tâches bleues sur le visage. Ces objets de collection sont rares. Ils valent des centaines de dollars. Hallmark a eu l'idée des décorations de Noël. La première fois que je les ai vues, j'étais à Boston. Je me suis arrêtée net. "Oh, mon Dieu. Il me les faut." Il y en avait beaucoup à l'époque. J'en ai acheté cinq. A mon retour à L.A., elles étaient déjà introuvables. J'ai appelé tous les magasins Hallmark de la Californie pour essayer d'en avoir un peu plus. A l'époque, elles valaient 25 dollars environ. Aujourd'hui, elles valent entre 200 et 500 dollars, si vous en trouvez une.

 


Plusieurs livres recensent des pièces de collection Star Trek et, à mon avis, ils les sous-estiment nettement. Et puis certaines choses qui semblaient valoir beaucoup d'argent n'avait plus de valeur car le marché en était submergé. Il y en a tellement que leur valeur n'augmentera jamais beaucoup. Seuls les premiers jouets et figurines étaient fabriqués en petite quantité.

John Long - concepteur de modèle et de miniature - 8 juillet 2004

Dans les années 70, les fans de Star Trek avaient accès à tout un éventail d'articles officiels. L'un de mes préférés est le kit d'exploration. Je le conserve dans son emballage d'origine et il vaut pas mal. Entre 120 et 200 dollars, mais je ne m'en déferais pas pour 300. Voici une représentation du petit communicateur que ce kit contient. Et ça, c'est une petite lampe électrique en forme de phaseur. Ca, aussi, est resté intact dans son emballage d'origine. Des gens achètent ça pour 125 dollars. Ça vaux probablement 1 dollar. Je crois qu'à l'origine, ces objets coûtaient 1 ou 2 dollars en magasin. Sous emballage, comme ça, environ 125 dollars. Ils sont vraiment passés d'un extrême à l'autre. Celui-ci est minuscule, mais regardez cet autre phaseur sous licence. Il est aussi gros qu'une lanterne. Ceci faisait partie du jeu de bataille de phaseurs. Il comprenait un réflecteur que vous deviez viser avec la lampe du pistolet. Les figurines Mego : elles représentaient tous les personnages. Elles étaient vendues avec une maquette de la passerelle qui servait de coffret de transport qu'on pouvait ouvrir pour déployer la passerelle de l'Enterprise.
 

 

 

 
 

 

Doug Shannon - collectionneur Star Trek - 4 août 2002

Bonjour et bienvenue dans ma salle Star Trek. J'ai commencé ma collection il y a 25 ans. Je vais vous montrer quelques pièces. J'ai commencé par les maquettes. Voici les deux premières maquettes que j'ai construites. La première est un cuirassé klingon doté d'éclairage. La partie supérieure et les quartiers des officiers s'allument. A côté se trouve l'USS Enterprise d'origine. Ces kits étaient vendus dans ces boîtes par AMT, la première société à les commercialiser. Ils étaient vendus dans cette boîte. Elle est rare et c'est celle que vous devez chercher pour votre collection. Voici ma première collection d'autographes. Ce sont des autographes que j'ai obtenu los de conventions. S'il y a peu de monde, vous pouvez avoir une dédicace personnalisée. Voici les croquis d'origine réalisés par Matt Jefferies pour la série classique. Celui de gauche représente deux ou trois navettes. Celle du bas ressemble à la navette Galilée. C'est probablement une ébauche réalisée pour cet engin. Voici une autre de mes pièces préférées : le guide Star Trek, ou "La Bible", comme on l'appelle, de la troisième saison de la série classique Cet exemplaire appartenait à Matt Jefferies et a été signé par lui. Il contient des conseils sur la façon d'écrire pour Star Trek. Il y a même un petit test avec les réponses derrière. Vous devez le réussir avant de pouvoir écrire pour Star Trek. Et puis il y a les petites figurines. Galoob a commercialisé les 1 res figurines lors de la diffusion de La Nouvelle Génération. Playmates a ensuite repris le marché peu de temps après. Voici toutes les figurines Playmates. Il y en a six par rangée jusqu'au plafond. Peu de figurines ont été commercialisées pour Star Trek III. Seulement quatre ou cinq. Et je crois qu'il existe des figurines pour Star Trek V.
 

 

 

 

Penny Juday

Quelques tribules ont été vendus aux enchères. Je crois que leur valeur dépend de leur apparence et de leur taille, mais ils valent plusieurs milliers de dollars, si vous pouvez en trouver. Il est difficile de les authentifier. Il n'y a pas d'étiquette. John Dwyer, le décorateur, est le seul que je connaisse qui puisse reconnaître un authentique. Comment il fait, je l'ignore.

Le collectionneur Star Trek choisi en général un type d'objet qu'il aime. Soit il collectionne les produits sous licence, les figurines et les jouets, ce genre de choses, soit il recherche les objets utilisés sur le tournage, si c'est un mordu. Celui-ci peut posséder quelques figurines, mais il préfère économiser pour la pièce rare, le Saint-Graal.
 

 

John Long

Comme ces pièces sont rares et que celles qui ont survécu sont hors de prix, ils tentent leur chance dans les ventes aux enchères. Quelque chose comme le crapazoïde vaudra 20 000 dollars s'il a été utilisé sur le tournage.
 

 

 

 

Penny Juday

Des ventes aux enchères ont parfois lieu lors des conventions. Il arrive souvent qu'un acteur y présente un accessoire qu'il a utilisé. Jeri Ryan a présenté un implant fabriqué par Michael Westmore. Cette pièce s'est vendue à plus de 900 dollars.
 

 

 

 

John Long

Tout y passe : des fauteuils utilisés sur le plateau aux communicateurs, en passant par toutes sortes de costumes. Certaines personnes ont payé 25 000 dollars pour un communicateur qui ne fonctionnait pas. C'est un lien tangible, un lien tridimensionnel avec l'univers que nous adorons.
 

 

 

 

Leonard Nimoy - Spock - 9 décembre 2003

Quand des œuvres de bienfaisance me demandent de faire un don, j'envoie une photo dédicacée. Les scénarios et autres souvenirs de ce genre, je les garde pour mes enfants et mes petits-enfants.
 

 

Penny Juday

Les profits des enchères vont aux œuvres de bienfaisance, comme le Motion Picture and TV Hospital Fund, auquel Matt Jefferies préférait faire ses dons. Bill Shatner travaille beaucoup pour des œuvres de bienfaisance. Il a récemment vendu une visite de l'Enterprise à plus de 5 000 dollars. Le fait qu'il l'ait vendue aux enchères a fait toute la différence.
 

 

Leonard Nimoy

C'est la même chose que pour les cartes et les battes de baseball qui ont été utilisées par des joueurs célèbres, ou... Les gens accordent toujours de la valeur aux photos de vedettes de films. Ainsi qu'aux autographes. Quand j'avais peut-être 13 ou 14 ans, à Boston, il y avait un cinéma qui passait des films et donnait des spectacles. J'ai vu des vedettes comme Frank Sinatra quand j'avais environ 15 ans au cinéma RKO Keith, à Boston. Ils passaient un film et donnaient deux spectacles par jour. Et j'ai vu Danny Kaye pour la première fois sur scène à Boston. J'étais un grand fan. J'ai attendu à la sortie, mais je n'ai pas pu obtenir son autographe. Il était entouré de gardes qui l'accompagnaient jusqu'à sa voiture. Moi : "Je peux avoir un autographe ?" "Non, on n'a pas le temps." Ils sont partis et j'étais mortifié. Je me suis juré que si on me demandait un autographe, je le donnerais. Je paie le prix de ma promesse depuis ! Alors je signe des autographes.
 

 

Eugene "Rod" Roddenberry - 3 août 2002

Ma famille est plutôt aisée, donc je commercialise de la bonne marchandise à bas prix. Je ne m'intéresse pas au profit, mais à la réussite. Je veux que notre société marche et existe encore dans cent ans. C'est aussi l'une des dernières prises que l'on a sur Star Trek. La création est contrôlée à 100 % par Paramount. Il ne nous reste que les droits de commercialisation. On fait essentiellement des souvenirs : tasses, casquettes, t-shirts, livres. On ne fait rien... On n'a pas de figurines, par exemple. En ce moment, l'un des articles très en vogue est le communicateur. On fait des répliques de ceux de la série classique. Elles coûtent 95 dollars. Ce ne sont pas des jouets, ce sont des accessoires. Les gens les adorent, mais on va passer à autre chose. Le tricordeur et le phaseur vont bientôt sortir. On fera tout ce que les gens veulent. Ce sont des objets précis. Je n'ai pas l'intention de vendre de la merde. Excusez mon langage, mais je veux que ce soit une entreprise intègre, car le nom de la famille y sera toujours rattaché.
 

 

 

 

Manuel Jesus - "Art Assylum" - 2 août 2002

Je m'appelle Manuel Jesus. On est les nouveaux revendeurs agréés de Star Trek. On travaille sur Enterprise, la série classique, Nemesis et les assimilations borgs. Notre gamme compte des exemplaires de toutes les races extraterrestres. Les fans manifestent beaucoup d'enthousiasme. Nous sommes heureux de leur proposer autant de produits que possible. Ça fait plaisir de voir leur réaction à la vue des figurines.
 

 

 

 

John Long

En tout, des centaines de pièces de collection Star Trek sous licence ont été créées dans les années 70. Des cuillères aux bols, en passant par les figurines, les t-shirts et les draps. Il y avait une sélection d'assiettes de collection avec les différents vaisseaux et les personnages. Certains préféraient les assiettes, d'autres les jouets, comme moi. Je crois que la plupart d'entre nous a grandi en regardant Star Trek. Pour certains, ça faisait partie des bons moments de la vie, pour d'autres, c'était une échappatoire, loin des difficultés de la vie, mais c'est une histoire d'amour qui remonte à l'enfance. Et les pièces de collection, particulièrement celles qu'on avait ou qu'on ne pouvait pas avoir enfants, on peut maintenant les acheter sur eBay ou dans des vide-greniers et revivre les émotions et le plaisir que nous ressentions enfants.
 

 

 

Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD The original series Saison 3