Données historiques

Bas de page


 
Dan Curry, RESPONSABLE EFFETS SPECIAUX (Interview du 5 septembre 2001) Pour la créature qui ressemble à un plancton spatial géant, je me suis inspiré de photos de planctons
océaniques pour imaginer une créature que l'on surnommait parfois de manière péjorative la créature à la crème. C'était l'une de nos premières animations par ordinateur. L'Enterprise doit exécuter une césarienne sur la créature morte pour sauver le bébé.

Extrait de l'épisode "L'ENFANT STELLAIRE"
- Première incision terminée.

- ll devrait pouvoir traverser lui-même l'enveloppe extérieure.

- Allez. Tu peux y arriver.

- Je vous annonce la naissance d'un gros petit... quelque chose.

- Bravo, docteur. Bravo.

Dan Curry, RESPONSABLE EFFETS SPECIAUX La plupart du temps, la créature est une maquette assez grande en fibre de verre réalisée par Tony Meininger. Elle était très bien décorée. Il y avait une poche de caoutchouc dans laquelle on soufflait de l'air pour donner l'illusion que ça bougeait à l'intérieur. Il y avait des lumières incrustées dans la croûte extérieure, qui lui servait à se déplacer dans l'espace.
Peter Lauritson, PRODUCTEUR ASSOCIE (Interview du 5 octobre 2001) On ne pouvait pas filmer tous les plans que l'on voulait avec cette maquette. On a donc fait appel à Rhythm & Hues, une société spécialisée, qui avait beaucoup travaillé dans la publicité et dans ce genre de choses.
Dan Curry, RESPONSABLE EFFETS SPECIAUX Ils ont scanné notre créature adulte. Puis ils ont dessiné un bébé en s'inspirant de Bambi. Pour obtenir un bébé craquant,il faut élargir le front. Au Moyen-Age, ils ne savaient pas peindre les bébés. Ils n'avaient pas remarqué les différences de proportions.
Pour ce genre de plans délicats, j'aime avoir un story-board afin de visualiser l'enchaînement des images.
De cette façon, on évite les répétitions d'images ou d'angles de vue. Ca me permet... ..même si je peux décider de les laisser tomber en cours de tournage, ça me permet de penser les images en avance d'imaginer à quoi ressemblera la séquence.
  Peter Lauritson, PRODUCTEUR ASSOCIE Tout s'est passé sans accrocs grâce à l'expérience de Rhythm & Hues en images de synthèse. Ca a marqué le début d'une nouvelle ère. C'est ainsi qu'on s'est lancés. Résultat, quelques années plus tard, on créait des vaisseaux, des créatures en images de synthèse. Mais cet épisode a été notre premier essai.

"LES DEBUTS D'UN NOUVEAU VAISSEAU"

Rick Sternbach, ILLUSTRATEUR (Interview du 27 novembre 2001) Dans "La Nouvelle Génération", c'est le croiseur klingon que j'ai le plus aimé concevoir. Le Vor'Cha était le premier grand engin spatial que j'ai pu concevoir du début à la fin. Le Vor'Cha, le croiseur d'attaque klingon, réunissait à la fois les technologies de Starfleet et de l'Empire klingon. Il n'a pas l'allure aussi sévère que l'oiseau de proie klingon ou que le croiseur de combat d'origine. Sans doute que, durant une période de détente, Starfleet a fait part aux Klingons de certaines avances technologiques. Ce qui a donné le Vor'Cha. On peut le voir dans les formes du vaisseau. C'est un projet qui m'a beaucoup plu. Greg Jein a monté la maquette. Et finalement, une maquette en images de synthèse a été réalisée. On n'a sans doute pas encore exploré toutes les possibilités du vaisseau.

Greg Jein, MAQUETTISTE (Interview du 5 octobre 2001) On nous a fourni tous les plans de coupe du vaisseau pour qu'on n'ait pas à deviner où allait chaque chose. Rick Sternbach était doué pour ça. On avait d'excellents plans. On a sculpté la forme de base dans du bois philippin appelé jelutong. Les formes plus petites par vacuforming. Puis on a ajouté des bandes de styrène pour les détails et les zones sombres et claires correspondant aux ombres. Voici donc le modèle de base. Il est en bois. On peut voir les bouts de styrène qu'on a rajoutés. Cette maquette a nécessité trois semaines de travail. Une fois le modèle de base réalisé, on en fait des moulages en fibre de verre ou en résine époxy. Puis on introduit à l'intérieur une armature de métal, correspondant à la forme de base. Une fois que c'est fait, on ajoute le dispositif électronique, qui allume les néons et les petits transformateurs. Sans oublier que certains endroits doivent dépasser pour faire voir où accrocher l'armature qui fait tenir la maquette sur son socle. Les zones grises sont en bois apprêté. Et les zones noires, du bois passé au vacuforming pour faciliter le collage du styrène blanc dessus.

Voici la navette Greyhound. C'est l'un de nos moulages. Il est en fibre de verre dure. Il manque les nacelles. C'est un moulage de secours au cas où le premier soit abîmé. Je crois que ça coûtait trop cher d'en fabriquer un grandeur nature. Ils se sont donc beaucoup servis de la maquette. C'est une maquette... Sa forme est tellement arrondie qu'on a dû la sculpter en mousse, pour obtenir les formes qu'il fallait. Il y a très peu d'angles droits.

Le vaisseau ferengi est de forme organique. On a donc choisi de le sculpter en mousse plutôt qu'en argile. Une fois durcie, on passe la mousse au vacuforming, et on obtient une belle carcasse détachable. On les a décorées de rails de maquette et de bandes adhésives. L'étape suivante consiste à placer le modèle fini dans un moule. On fait un moulage en fibre de verre pour l'armature et les lumières.

Le dock spatial McKinley a été conçu par Rick Sternbach. Il apparaît la 1ère fois dans l'épisode "En Famille". Ca ressemble un peu à un crabe. Des sortes d'armatures arrêt-marche. Elles pouvaient être flexibles et s'adapter à n'importe quelle zone de l'Enterprise. Comme s'il serrait la maquette. On le retrouve également dans "All Good Things".

J'ai bien aimé le vaisseau romulien. Il est de forme inhabituelle. Il a fallu être rapide. A cause de la forme, on l'a sculpté dans de la mousse de fleuriste qu'on a passée au vacuforming avant de retirer toute la mousse, et d'obtenir une carapace dure pour les armatures et les lumières.

J'ai bien aimé les vaisseaux klingons. Mais celui que je préfère, c'est celui de "Deep Space Nine", l'Enterprise classique de "Trials and Tribble-ations". L'équipe s'est bien marrée à fabriquer tous ces trucs.

 

Haut de page Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD The Next Generation Saison 4