Capsule temporelle Voyager : Harry Kim

Garett Wang - enseign Kim - 19 mars 2001

Décrocher le rôle ne fut pas une mince affaire, comparé à d'autres acteurs de la série, qui ont eu une ou deux auditions. J'ai eu six auditions. En partie parce que je n'avais pas d'expérience en ce temps-là. Je n'avais pas encore fait mes preuves, et ils devaient être sûrs. Il leur a fallu deux mois pour prendre une décision sur l'enseigne Kim. Mes parents étaient fous de joie. Pendant des années, c'était le sempiternel sujet de discorde. "Tu ne peux pas faire du droit et jouer la comédie tes jours de libre ?" Et moi : "Non. je ne peux pas faire ça." Mais avant que je décroche ce rôle, ils m'avaient offert leur soutien. Parce que j'avais quelques pubs à mon actif. Je courais les castings depuis un an, ils étaient donc très heureux.
 

 

Garett Wang - enseign Kim - 25 novembre 2003

La première année, je n'arrivais pas à y croire. Je conduisais en ville, sans but précis, mes jours de congé, ou quelqu'un m'appelait et j'étais en pétard pour une raison X. Puis je me disais : "Je devrais être le plus heureux au monde. "Je suis un personnage récurrent dans une série "qui va certainement durer plus d'une saison." Puis je me disais : "Ils ont commis une erreur. "Ils vont m'appeler et dire : 'Navré, mais on voulait Tom lshihara. "Il est disponible. On n'a plus besoin de vous." J'avais cette petite crainte qu'ont tous les acteurs, l'impression de s'être immiscé. Mon personnage était plus jeune que moi. J'ai presque dû faire abstraction de mes expériences, pour jouer l'enseigne Kim, dans l'épisode 1, "Le pourvoyeur". C'est le plus dur. L'avantage d'un tel personnage, c'est qu'on peut vraiment le construire. Il part de zéro. Alors que le personnage de Janeway requiert de l'expérience. Kim peut simplement dire qu'il était à l'Académie de Starfleet, a eu ses examens, et entreprend sa première mission.
 

 

Garett Wang - enseign Kim - 19 mars 2001

Kim a été kidnappé et battu. Il est mort dans la première saison. Kim était le premier personnage à être ramené à la vie. Dans la deuxième saison, Kim et Garrett ont fait leur première cascade. Et j'embrasse une fille pour la première fois. Dans la 3e saison, le vaisseau est dupliqué, le vrai Kim meurt éjecté d'un sas, et le double de Kim sauve la situation à la fin de l'épisode.
 

 

Garett Wang - enseign Kim - 25 novembre 2003

"Non Sequitur" était le grand épisode de Kim de la deuxième saison, je crois. J'étais allé dans le bureau avec Brannon Braga et j'ai dit : "Quand allez-vous donner une scène d'action à Kim ?" A ce stade, tous les acteurs de Voyager avaient une doublure. Kim n'en avait pas. J'ai donc dit : "Ce serait cool si Kim avait une scène de combat. "Et peut-être, dans un des épisodes cette année, Kim pourrait aussi vivre une idylle." Car ce n'était jamais arrivé. C'était au début de l'année. Il a incorporé toutes mes suggestions dans un seul épisode. "Non Sequitur" comportait de l'action et de l'amour. J'ai lu le scénario et dit : "Merci. "Faut-il que vous concentriez tout dans le premier  épisode ?" Les fans ne me feront jamais oublier ça. Mettez-vous à ma place. Je lis le scénario, où est écrit : "Kim invite Seven à aller dans le mess "sous un prétexte professionnel, mais. en réalité, il veut la draguer." Je me suis dit : "Super, je vais avoir une scène avec le canon de la série." Puis je lis la fameuse réplique. Seven dit à Kim : "Voulez-vous copuler ?" A ce moment-là, je commence à paniquer : "Il change d'avis ?" Puis j'ai jeté le script contre le mur, furieux : "C'est absurde !" Depuis que l'épisode a été diffusé, les fans du monde entier, que ce soit à Pittsburgh ou en Allemagne, m'abordent pour me dire : "Vous avez raté quelque chose." Tout le monde me jette un regard désapprobateur. comme si j'avais dit aux scénaristes : "Je ne veux pas copuler avec Seven. "Je suis obligé de décliner cette proposition." "Je suis un être vertueux, je refuse de faire ça." Ce fut donc un triste jour. Kim a eu de nombreuses idylles. En tant qu'acteur asio-américain, je peux dire que je suis très fier de compter parmi les rares acteurs asio-américains à avoir embrassé une actrice à l'écran. Je sais de source sûre que je suis le 1er Asiatique à avoir embrassé une femme noire à l'écran. Peu de gens y pensent, mais si on regarde bien, les idylles entre les Asiatiques et les non Asiatiques sont très rares. Kim n'avait pas besoin d'aide pour remplir sa fonction d'officier. Il était sorti major de sa promotion. Mais il était peu conscient des réalités de la vie. Paris l'avait pris sous son aile, au début. Il prenait soin de lui et était son ami. Au fil du temps, les rôles se sont inversés, car Paris devenait parfois assez inconscient. Au fil des saisons, Kim lui a apporté un certain équilibre. Il le stabilisait pour qu'il reste dans le droit chemin. Tom et Harry faisaient toutes sortes de choses marrantes, en particulier dans le holodeck, avec les soeurs Delaney, dans les épisodes avec le capitaine Proton. C'était vraiment cool, surtout parce que je portais autre chose que cet éternel satané costume. Plus de combinaison spatiale ! J'en étais venu à penser ainsi. J'ai bien aimé faire le capitaine Proton avec Paris. On a fait pas mal de trucs déjantés. Leurs rapports étaient  exceptionnels. C'était le meilleur épisode pour l'enseigne Kim. Etait-ce difficile ? Oui. Je joue Kim dans le présent, et aussi Kim 15 ans dans le futur. Tous les épisodes avec des univers parallèles, et où on doit endosser des personnalités différentes, sont difficiles. Il faut savoir très vite s'adapter. Tout le monde sait qu'on ne tourne pas un épisode dans un ordre chronologique. Et il est arrivé que je tourne, le même jour, des scènes différentes avec des enseignes Kim différents.
 

 

 
 

 

Je participe aux croisières Star Trek. A cette occasion, les acteurs et les fans de Star Trek se retrouvent sur un bateau durant 7 jours dans les Caraïbes. On a beaucoup plus de responsabilités que dans les conventions, où on parle en public 45 minutes et signe des autographes pendant 2h. C'est le programme habituel. Une convention-croisière Star Trek requiert beaucoup plus d'efforts de la part des acteurs. Il faut faire attention, car les gens ont des appareils photos. John DeLancey était présent lors de ma première croisière. Il y avait une sortie de plongée en apnée à laquelle tout le monde participait. On est allé sur une petite île. Certains s'adonnaient au farniente, d'autres à la plongée en apnée. Je suis sorti de l'océan. Il y avait un endroit pour se doucher. John DeLancey se rend dans cet espace ouvert pour se doucher. Il y avait un mur haut jusqu'à la taille, donc il avait l'air d'être tout nu, pour ceux qui le voyaient des chaises longues. Dès qu'il a commencé à se doucher, j'ai vu quatre ou cinq fans discrètement sortir leur appareil photo 35mm pour le mitrailler en douce. On peut trouver des photos de lui sous la douche sur lnternet. Il y a des choses qu'il faut savoir. Après ma mort, les gens sauront : "C'est l'enseigne Kim de Voyager. " Je veux dire que c'est... très important. Du fond du coeur. La série a vraiment changé ma vie. Je ne sais pas si jouer dans Star Trek ouvre les portes. Parce que vraiment... Hollywood ne reconnaît pas Star Trek à sa juste valeur. Pouvoir dire qu'on jouait dans une série pendant sept ans. c'est très rare pour un acteur. J'ai beaucoup appris. J'ai eu des hauts et des bas dans ma vie personnelle, mais j'en suis sorti vivant. Vous savez. Et sans une égratignure. Je pense que c'est une bénédiction, qui marquera ma vie à jamais. Quoi que je fasse désormais, que j'écrive ou continue de jouer, on se souviendra essentiellement que j'étais dans Voyager.
 

 

 
 

Cet article est la retranscription d'un bonus du coffret DVD Voyager Saison 4