Personnalités vulcaines - Personnages

Personnages

Kov

(John Harrington Bland) Ingénieur à bord du vaisseau Vahklas et fils d'un haut dignitaire Vulcain. Dans l'épisode "Fusion", l'amiral Forrest demande au capitaine Archer de dire à Kov que son père est mourrant et qu'il désire le contacter, en vain depuis 10 ans. Finalement, Tucker, avec qui ses relations sont étroites, réussit à le convaincre. Tucker en profite pour se renseigner un peu plus sur les vulcains. Il lui demande même comment se passe le sexe chez les vulcains.
 

 


Saavik

(Kirstie Alley, Robin Curtis) Officier de Starfleet qui, en tant que cadet, était navigateur sur le vaisseau Enterprise pendant la crise du projet Genesis en 2285. Saavik, une vulcaine, a été guidé par Spock, qui lui a conseillé que la tolérance de ses collègues humains était logique (Star Trek II, "la colère de Khan"). A la suite de la crise Genesis, Saavik, avec David Marcus (le fils de Kirk) , a été transféré sur l'USS Grissom pour l'étude de la planète Genesis. Saavik est retourné ensuite sur la planète Vulcain (Star Trek III, "A la recherche de Spock", Star Trek IV, "Retour sur Terre"). Saavik a apparemment eu des rapports sexuels avec Spock sur la planète Genesis lorsque Spock était sous l'emprise du Pon farr pendant Star Trek III. Une scène coupée de la version finale de Star Trek IV aurait montré que la raison pour laquelle Saavik est restée sur Vulcain serait qu'elle était enceinte de Spock. (Parce que la scène a été coupée, nous ne considérons pas cela comme une évidence que ce soit réellement arrivé). Le script de Star trek II contenait une ligne qui aurait suggéré que Saavik soit mi-vulcaine mi-romulanaise, mais la ligne a été supprimée, et les films suivants semblent assumer qu'elle soit une pure vulcaine. L'actrice Kirstie Alley a joué Saavik dans Star Trek II, alors que Robin Curtis a assumé le rôle dans Star Trek III et IV. Robin Curtis a joué Tallera dans Star Trek The Next Generation, "La pierre de Gol". Un premier scipt de Star Trek VI a mis Saavik dans le rôle qui aurait pu éventuellement devenir Valéris.
 

 

Sakar

Brillant scientifique théoricien vulcain, souvent comparé à des sommités comme Albert Einstein et Dr Richard Daystrom (Star Trek TOS, "Unité multitronique").
 

 

Sakkath

(Rocco Sisto) Assistant personnel de l'ambassadeur Sarek pendant la conférence de Legaran de 2366. Un jeune vulcain mâle, Sakkath était au courant que Sarek souffrait du syndrôme de Bendii et utilisait ses pouvoirs télépathiques dans le but de donner à l'ambassadeur le contrôle de ses émotions nécessaire pour accomplir le traité historique de Legatan (Star Trek TNG, " Sarek").
 

 

Sakonna

(Bertila Damas) Une vulcaine trafiquante d'armes et membre du Maquis. En 2370, Sakonna achetait des armes pour le Maquis a l'aide de Quark et ensuite participait à l'enlèvement de Gul Dukat de la station Deep Space Nine (DS9). Elle a tenté une fusion mentale vulcaine sur Dukat, mais a échoué en essayant de casser la condition mentale cardassienne. Avec sa capture par le personnel de DS9, Sakonna a fait état du moment mais pas de l'endroit où la prochaine attaque du Maquis surviendrait (Star Trek DS9, "Le maquis").
 

 


Sarek

(Mark Lenard) Ambassadeur vulcain à la Fédération Unie des Planètes (2165-2368) et père de Spock (Star Trek TOS, "Un tour à Babel"). La carrière illustre de Sarek incluant le traité de Alpha Cygnus IX, l'admission de Coridan à la Fédération et l'alliance entre la Fédération et l'empire Klingon (Star Trek TNG, "Sarek").
Sarek, fils de Skon et fils de Solkar (Star Trek III, "A la recherche de Spock"), représente son gouvernement à la conférence de Babel en 2267. Sarek a donné à son fils, Spock, ses premières leçons en matière d'ordinateur, mais Spock choisit de se dévouer à Starfleet plutôt qu'à l'académie des sciences de Vulcain. Cela et d'autres divergences ont empéché Spock et Sarek de se parler comme père et fils pendant près de 18 ans. Etant agé de 102.437 années en 2267, Sarek a prévu de se retirer après la conférence de Babel, pour des raisons médicales (Star Trek TOS, "Un tour à Babel).
Une malfonction sur une des valves du coeur de Sarek a nécessité que le docteur McCoy effectu une opération de chirurgie qui a nécessité une transfusion de sang d'un type rare, le T-négatif de son fils Spock. Sarek a survécu à l'opération, et une compréhension entre père et fils a été atteinte (Star Trek TOS, "Un tour à Babel).
Après la mort de son fils Spock en 2285, Sarek est allé sur Terre, lorsqu'il a demandé l'assistance de Kirk pour le retour du Katra de Spock sur la planète Vulcain. Kirk a réussi in-extremis à récupérer le Katra de Spock et son corps régénéré. Sarek a fait ensuite l'importante requête inhabituelle pour la cérémonie du fal-tor-pan, qui s'est déroulé avec succès pour la refusion du corps de Spock et de son esprit (Star Trek III, "A la recherche de Spock"). Sûrement par gratitude pour les efforts de Kirk, Sarek a témoigné dans l'affaire de Kirk à la Fédération lorsque le gouvernement Klingon a essayé d'extrader Kirk pour des crimes superflus (Star Trek IV, "Retour sur Terre").
Sarek a aidé à préparer le terrain pour les accords de paix de Khitomer avec l'empire klingon, en envoyant Spock pour rencontrer le chancelier Gorkon et ouvrir un dialogue après la désastreuse explosion de la lune klingon, Praxis en 2293 (Star Trek VI, "Terre inconnue").
Sarek s'est marié plusieurs fois pendant sa vie. Sa première femme était une princesse vulcaine, avec laquelle il a eu un fils nommé Sybok (Star Trek V, "L'ultime frontière"). Après la mort de sa première femmeT'Rea, Sarek s'est marié avec Amanda, une femme humaine, avec laquelle il a eu un fils nommé Spock (Star Trek TOS, "Un tour à Babel"). Au moment de sa mort en 2368, Sarek était marié à Perrin, une autre femme humaine (Star Trek TNG, "Sarek").
En 2368, à l'age de 202 ans, Sarek a conclu des négociations avec un traité historique avec les Legariens. Sarek a travaillé sur l'accord pendant 93 années, et le traité était le dernier triomphe de sa carrière. Au moment des pourparlés, Sarek souffrait du syndrôme dégénératif de Bendii, mais l'ambassadeur était capable de garder son contrôle émotionnel avec l'aide d'une fusion mentale avec Jean-Luc Picard (Star Trek TNG, "Sarek"). Sarek était en convalescence pendant plusieurs mois alors que le syndrôme de Bendii continuait à laisser des traces sur son contrôle émotionnel. Juste avant sa mort, Sarek a rencontré à nouveau le capitaine Picard, qui recherchait des informations sur la disparition inexpliqué de Spock sur Romulus.
Sarek est mort chez lui sur Vulcain en 2368 des effets dégénératifs du syndrôme de Bendii. Il laisse derrière lui sa femme Perrin, et son fils, l'ambassadeur Spock (Star Trek TNG, "Réunification").
Nous savons que Sarek s'était marié au moins trois fois : à une princesse vulcaine T'Rea, à Amanda et finalement à Perrin. Il n'est pas sûre qu'il ait eu d'autres marriages. Dorothy Fontana a décrété une fois que Spock était un enfant unique pour consolider le drame dans "Un tour à Babel", mais les écrivains de Star Trek V ont essayés d'échapper à cela en suggérant que Sybok était un demi-frère. L'acteur Jonathan Simpson a joué le jeune Sarek pour la scène de la naissance de Spock dans ce film. Mark Lenard a aussi joué le commandeur romulien dans Star Trek TOS "Zone de terreur" et le commandeur du vaisseau klingon Amar dans Star Trek "The motion picture". Lenard était aussi un des principaux candidats au remplacement de Leonard Nimoy juste avant la seconde saison de la série originale lorque Nimoy a considéré qu'il voulait quitter la série.
 

 

Satelk, capitaine

(Richard Fancy) Officier de Starfleet attaché à l'académie en 2368. Satelk, un natif de la planète Vulcain, a dirigé l'enquête sur la mort du cadet Joshua Albert (Star Trek TNG "Le premier devoir").
 

 

Satok, ministre de la sécurité

(Martin Goslins) Officier vulcain en charge des services de sécurité de cette planète. En 2370, le commander Riker a contacté Satok pour communiquer des informations de son agent secret T'Paal (Tallera). Satok nie avoir connaissance de toute couverture d'agent secret travaillant avec les mercenaires. Une fois que la bande de mercenaire a été capturé, ils ont été renvoyé sous la garde de Satok, en premier lieu pour répondre de crimes sur Vulcain et ensuite pour être jugé pour leurs crimes contre d'autres mondes de la Fédération (Star Trek TNG, "La pierre de Gol").
 

 

Savar, amiral

(Henry Darrow) Officier de Starfleet qui a été envahi par l'intelligence inconnue qui a tenté d'infiltrer Starfleet commande en 2364. Savar, un natif de la planète Vulcain, était en poste au quartier général de Starfleet à San Francisco à ce moment là (Star Trek TNG, "Conspiration").
 

 

Selar, Docteur

(Suzie Plakson) Physicienne, membre de l'équipe médical de l'Enterprise D. Une vulcaine, docteur Selar faisait parti de l'équipe qui a répondu à un appel de détresse de Gravesworld, et était présent lorsque le cybernéticien le docteur Ira Graves est mort du mal de Darnay en 2365 (Star Trek TNG, "Double personnalité"). Quoique cette épisode fût la seule apparition du docteur Selar, on entendait parler d'elle à bord de l'Enterprise D dans Star Trek TNG, "L'entreprise viendra d'hier", et le docteur Crusher l'a mentionné dans d'autres épisodes de Star Trek TNG, "Souvenez-vous de moi", "Tapisserie", "Soupçons", "Sub Rosa" et "Genesis". L'actrice Suzie Plakson, qui jouait Selar, a aussi joué l'émissaire K'Ehleyr (l'émissaire Klingon et mère du fils de Worf) et la femelle Q (Star Trek Voy, "Enigme et connaissance").
 

 

Senva, Healer

Physicien de l'institut médical de Vulcain, Senva a été nominé pour recevoir la distinction Carrington en 2371 mais ne l'a pas obtenu (Star Trek DS9, "Le plan des prophètes").
 

 

Skon

Fils de Solkar. père de Sarek de Vulcain, grand-père de Spock (Star Trek III, "A la recherche de Spock").
 

 

Solkar

Grand-père de Sarek de Vulcain, arrière grand-père de Spock. père de Skon (Star Trek III, "A la recherche de Spock").
 

 

Sonak, commandeur

(Jon Rashad Kamal) Officier de Starfleet, Sonak a été tué dans un incident de téléporteur fier de se rendre sur le vaisseau Enterprise rénové. Sonak, un vulcain, aurait servi comme officier scientifique à bord de ce vaisseau lors de l'interception de l'entité V'Ger en 2271 (Star Trek, "Le film").
 

 

Soral

Remarquable ténor d'opéra de la planète Vulcain. Soral joue le personnage de Rudolpho dans "La bohème" de Puccini oposé à "Mimi" de T'Penna. Pour apprendre l'opéra, l'hologramme médical d'urgence du Voyager étudie les enregistrements de "La Bohème" faisant apparaître Soral (Star Trek VOY, "Fourmillement").
 

 

Spock (Miroir)

(Leonard Nimoy) Officier scientifique et second à bord de l'I.S.S. Enterprise dans l'univers miroir. Le premier officier barbu a déduit la transposition des deux parties entre les univers et permet à l'équipe de l'U.S.S. Enterprise de retourner dans leur propre univers. Sachant que Spock pourrait un jour être le capitaine de l'I.S.S. Enterprise, Kirk met des doutes dans l'esprit de Spock sur le destin de l'empire satanique qu'il sert, notifiant que Spock était un homme d'honneur dans les deux univers (Star Trek TOS, "Mirroir"). Spock est devenu la force conductrice pour réformer l'empire terrien, forcant le désarmement et la paix. Il a trouvé un succès remarquable, devenant le commandant en chef de l'empire, et utilisant cette position pour convaincre l'empire brutal de modifier ses choix. Malheureusement, les réformes de Spock laisse l'empire incapable de résister aux attaques extérieures, et l'empire tombe bientôt aux forces de l'alliance (Star Trek DS9, "Entrelacs").
 

 

Spock

(Leonard Nimoy) Officier scientifique à bord du vaisseau Enterprise sous le commandement du capitaine James T. Kirk. Né en 2230 sur la planète Vulcain. Sa mère, Amanda Grayson, était une enseignante humaine de la terre, et son père, Sarek, était un diplomate de Vulcain (Star Trek TOS, "Un coin de paradis", "Un tur à Babel"). Ce qui fait qu'il est séparé entre deux mondes, la discipline sévère de la logique vulcaine et l'émotionnalisme de son coté humain. Sa lutte pour réconcilier ses deux cotés le tourmentera la plupart de sa vie (Star Trek TOS, "L'équipage en folie"). Le matricule Starfleet de Spock est S179-276 SP. En 2267, il a obtenu la légion d'honneur scientifique vulcanienne, a été décoré deux fois par Starfleet commande (Star Trek TOS, "Court Martial"), et possède une classification en expert sur ordinateur A7 (Star Trek TOS, "Unité multitronique"). Son groupe sanguin est T-négatif (Star Trek TOS, "Un tour à Babel").
Enfance et famille : Quand il avait cinq ans, Spock rentrait chez lui triste parce des garçons vulcains l'avaient tourmentés, lui disant qu'il n'était pas vraiment vulcain. En tant qu'enfant, Spock avait un animal domestique "sehlat", une sorte de petit ours vulcain vivant (Star Trek TOS, "Un tour à Babel"). Spock a été élevé avec un demi-frère plus agé, Sybok, jusqu'à ce que Sybok soit chasser de la société vulcaine parce qu'il rejetait le dogme vulcain de la pure logique (Gene Roddenberry considérait l'histoire de Sybok comme étant fausse). Spock lui-même a enduré des préjudices anti-humain considérables de la part de beaucoup de vulcains, une expérience qui a plus tard permis facilement pour Spock de trouver un "chez lui" dans la communauté interstellaire de Starfleet (Star Trek V, "L'ultime frontère"). A l'age de sept ans, Spock a été lié télépathiquement à une jeune fille vulcaine nommée T'Pring. Pas un mariage mais plutôt des fiancailles, le contact télépathique les attirera tous les deux lorsque le moment sera venu quand ils auront l'age (Star Trek TOS, "Le mal du pays"). Spock a expérimenté le Pon-farr, une puissante emprise vers l'accouplement, en 2267, et il était contraint de retourner sur Vulcain pour réclamer T'Pring comme sa femme. T'Pring a repoussé Spock en faveur de Stonn, le libérant (Star Trek TOS, "Le mal du pays"). Le père de Spock, Sarek, a supposé que son fils emprunterait l'académie des sciences de Vulcain, et a été amèrement désappointé lorsqu'il choisissat de plutôt rejoindre Starfleet. Spock et son père n'avaient pas parler comme père et fils depuis 18 ans lorsqu'une urgence médicale les a rassemblés (Star Trek TOS, "Un tour à Babel").
A bord de l'U.S.S. Enterprise : Spock a été le premier vulcain a rejoindre la Fédération Starfleet, et s'est lui-même distingué avec brio comme officier scientifique à bord du vaisseau. Sa caractéristique de pensée vulcaine logique a démontré une immense valeur lorsque Spock servait d'abord sur l'Enterprise sous le commandement du capitaine Christopher Pike (Star Trek TOS, "La ménagerie"). Spock disait qu'il a travaillé avec le capitaine Pike durant 11 ans, 4 mois, qui suggère qu'il était assez jeune lorsqu'il est arrivé à bord de l'Enterprise qu'il était probablement encore en train d'attendre l'académie de Starfleet. A cause de cela, nous suspectons que les premières années de Spock sur l'Enterprise l'était en tant que cadet. Sous le commandement de James Kirk, Spock souffrait d'une infection par parasites sur la planète Deneva en 2267, une expérience de douleur intense. Il a survécu au parasite neural de Denevan après avoir été exposé à une radiation electro-magnétique intense qui a éliminé les parasites de son corps. Spock a redouté brièvement d'avoir été aveuglé par la lumière mais il a plus tard compris que sa paupière interne a protégé sa vue (Star Trek TOS, "La lumière qui tue"). Spock a été blessé gravement sur la planète Tyree en 2267 avec une ancienne arme connu sous le nom de "flintlock". Il a survécu, en utilisant une technique de chaleur vulcaine dans lequel l'esprit concentre les organes touchés (Star Trek TOS, "Guerre et magie"). Au terme de la mission de cinq ans de Kirk, Spock se retire de Starfleet, retournant sur Vulcain pour effectuer la discipline du Kolinahr. Bien qu'il ait terminé l'entraînement, dans l'intention de purger toute émotion résiduelle, Spock cependant échoue à l'achèvement du Kolinahr parce que ses émotions étaient éveillées par l'entité V'Ger en 2271 (Star Trek, "Le film"). Il est en conséquence resté avec Starfleet et était éventuellement promu capitaine de l'Enterprise lorsque ce vaisseau a été assigné a l'entraînement de l'académie de Starfleet.
Mort et renaissance : Spock a été tué en 2285 lors du sauvetage de l'Enterprise lors de la détonation de la bombe Genesis par Khan Noonien Singh. Son corps a été remis à l'espace, mais inconnu de tous à l'heure actuelle, sa capsule s'est posé sur la planète Genesis (Star Trek II, "La colère de Khan"). Quoique considéré comme mort à ce moment là, Spock a, juste avant sa mort, fait une fusion mentale avec le docteur McCoy. Il s'attendait apparemment à ce que ses amis retournent son Katra sur Vulcain en accord avec la coutûme vulcaine. La présence de l'esprit vivant de Spock dans l'esprit de McCoy a été une opportunité extraordinaire de réunifier le corps et l'esprit de Spock lorsque son corps a été trouvé regénéré sur la planète Genesis. Le processus du Fal-tor-pan (refusion) a été effectué sur le mont Seleya sur Vulcain, supervisé par une grande prêtresse T'Lar (Star Trek III, "A la recherche de Spock"). Les jeunes Spock dans Star Trek III ont été joué par Carl Steven, Vadia Potenza, Stephen Manley, et Joe W. Davis. Plus tard, Spock effectuerait plusieurs mois de rééducation pendant lesquels sont esprit a été instruit à la manière vulcaine, mais sa mère, Amanda, désirait qu'il retrouve la connaissance de son héritage humain aussi bien. Spock a décidé de retourner sur Terre avec ses camarades pour faire face aux accusations de Starfleet sur la violation du règlement par Kirk dans le sauvetage de Spock (Star Trek IV, "Retour sur Terre").
La carrière qui a suivi : Dans les années qui ont suivi, le travail de Spock devenait plus diplomatique que scientifique, même s'il faisait toujours partie de Starfleet. A la demande de l'ambassadeur Sarek, Spock a servi comme envoyé spécial de la Fédération chez le gouvernement Klingon en 2293, préparant le terrain pour les accords de paix de Khitomer avec le chancelier Azetbur (Star Trek VI, "Terre inconnue"). En 2368, Spock s'est rendu secrètement sur Romulus, sur une mission personnelle pour appuyer la cause de la réunification Vulcaine-Romulienne. La disparition de Spock a provoqué une grande consternation dans les autorités de la Fédération, et l'Enterprise D a été chargé de déterminer ses projets et ses intentions. Le contact de Spock sur Romulus était le sénateur Pardek qui est soupçonné d'avoir rencontré Spock pendant la conférence de Khitomer en 2293. Pardek s'est révélé être plus tard un agent du gouvernement conservateur romulien, cherchant à utiliser les initiatives de Spock pour couvrir une tentative d'invasion romulienne sur Vulcain. Après cette tentative, Spock a choisi de rester caché sur Romulus dans l'espoir de continuer la cause de la réunification (Star Trek TNG, "Réunification"). Spock a continué ses activités dans les bas-fond romulien, et en 2369 a aidé à organiser le passage du vice-pro-consul M'Ret à la Fédération. Spock indiquait qu'il croyait que l'évasion de M'Ret aiderait à établir une route d'évasion pour d'autres dissidents romuliens qui vivent en danger pour leur vie (Star Trek TNG, "Le vrai visage de l'ennemi"). Après la mort de son père, Spock a une dernière et innatendu rencontre avec son père Sarek. Avant sa mort, Sarek a effectué une fusion mentale avec Jean-Luc Picard, partageant avec lui ses plus profondes émotions, non embrouillé par la logique vulcaine. Sur Romulus, Picard a permis à Spock d'effectuer une fusion mentale avec lui, et Spock a finalement su l'amour que son père avait pour lui (Star Trek TNG, "Réunification").
Aussi loin que l'on s'en souvienne, Spock est demeuré sur Romulus. Dans Star Trek TNG, "Sarek", Jean-Luc Picard a noté qu'il a, des années auparavant étant un jeune lieutenant, attendu le mariage du fils de Sarek. Gene Roddenberry a dit qu'il pensait que Picard parlait probablement de Spock, mais il n'y a pas d'évidence que Spock ait jamais été marié. Picard a mentionné dans Star Trek TNG, "Réunification I" qu'il a rencontré une fois Spock avant l'épisode : possibilité au mariage de Spock ? La première apparition de Spock était dans Star Trek TOS, "The cage", le premier pilote de la série TOS. Leonard Nimoy, sous le pseudonyme de "Frank Force", a fourni la voix de l'ordinateur entendu dans l'ascenseur du vaisseau Excelsior dans Star Trek III. L'assistante de Nimoy, Theresa E. Victor, a joué plusieurs rôles dans les films de Star Trek, incluant une voix sur le pont dans Star Trek II, la voix de l'ordinateur de l'Enterprise dans Star Trek III, et un placeur dans le conseil de la Fédération dans Star Trek IV.
 

 

Stonn

(Lawrence Montaigne) Homme vulcain qui s'est marié avec T'Pring en 2267. T'Pring a été lié à Spock, mais elle a choisit Stonn après que Spock l'ai libéré pour le défier au marriage. Spock l'a prévenu que posséder une chose n'était pas si agréable que de la désirer (Star Trek TOS, "Le mal du pays"). Lawrence Montaigne a aussi joué le sous-commandeur romulien dans Star Trek TOS, "Zone de terreur".
 

 


Surak

(Barry Atwater) Père de la phylosophie vulcaine, un homme de paix et de logique qui a aidé à diriger son peuple hors de la période de guerres dévastatrices, quelques deux milles ans auparavant, lorsque son peuple était dirigé par des passions violentes. Une réplique de Surak a été créé par les Excalbians en 2269 comme une pièce de leur étude sur le concept humain du "bon" et du "mauvais" (Star Trek TOS, "La frontière"). Surak a dirigé son peuple pendant ce qui est devenu connu comme "le temps de l'éveil"; ses phylosophies de paix et de logique ont aidé son peuple à l'empecher d'être détruit par la pierre de Gol dans une terrible guerre civile (Star Trek TNG, "La pierre de Gol").
 

 

Soval

(Gary Graham) Soval est l'ambassadeur Vulcain sur Terre dans les années 2151. Il est assisté de Tos. On le voit apparaître pour la première fois dans l'épisode de Enterprise "Broken Bow", où il tente en vain d'éloigner autant que possible les terriens des affaires Klingons. Dans cet épisode, un Klingon, nommé Klaang, a été grièvement blessé par un fermier de la ville de Broken Bow dans l'Oklahoma, et l'ambassadeur informe les terriens que c'est grâce aux relations étroites entre les vulcains et les klingons que cette affaire est en status quo. Il ose même reprocher délicatement aux terriens l'état du klingon. Toute cette attitude pour finalement protéger la Terre des Klingons, et d'autres dangers encourus par l'exploration.
Gary Graham a également joué Tannis dans Star Trek Voyager "Froid comme l'enfer" ("Cold fire").
 

 

Sybok

(Laurence Luckinbill) Fils de Sarek de Vulcain et demi-frère de Spock. Il est né en 2224 de Sarek et de sa première femme, une princesse vulcaine. Après la mort de sa mère, Sybok a été élevé avec son demi-frère, Spock. Adolescent, Sybok était un rebelle dans une société vulcaine hautement conformiste, et il a été éventuellement chassé parce qu'il pensait trouver des réponses dans les émotions aussi bien que dans la logique. Sybok a quitté son monde pour suivre ses visions de la planète mythique Sha Ka Ree. Sybok n'a pas réalisé que ses visions étaient implantées par une créature malveillante vivant près du centre de la galaxie. Cette créature a inspiré Sybok de rassembler un groupe de partisans sur la planète Nimbus III en 2287, puis de détourner le vaisseau Enterprise A vers la planète qu'il a appelé Sha Ka Ree, dans l'espoir d'utiliser ce vaisseau pour gagner sa propre liberté. Sybok a péri sur la planète qu'il croyait être Sha Ka Ree, ayant réalisé trop tard la nature malveillante de l'entité qui s'y trouvait (Star Trek V, "L'ultime frontière")
 

 

T'Lar

(Dame Judith Anderson) Vénérable grande prêtresse vulcaine. T'Lar supervise la cérémonie du Fal-tor-pan, dans laquelle le corps et l'esprit de Spock sont réunis après sa mort en 2285 (Star Trek III, "A la recherche de Spock").
 

 

T'Lara

(Deborah Strang) Amiral de Starfleet. T'Lara de Vulcain préside une sesion d'extradition sur la station spatiale DS9 en 2372 quand le lieutenant commandeur Worf était accusé par les autorités klingonnes d'avoir tiré sur un vaisseau de transport (Star Trek DS9, "Les règles du combat" ("Rules of engagment")).
 

 

T'Pan, Docteur

(Joan Stuart-Morris) Directrice de l'académie des sciences de Vulcain de 2354 à 2369. Elle était une éminente experte dans la morphologie du subespace. Elle a été invité à bord de l'Enterprise D en 2369 pour être témoin d'un test d'un nouveau champ métaphasique inventé par le docteur Reyga. Quand le docteur fût tué juste après le test, elle a été soupçonné pour ce meurtre (Star Trek TNG, "Soupçons" ("Suspicoins")).
 

 

T'Para

Prêtresse vulcaine qui réside dans la province de Raal (Star Trek VOY, "Innocence").
 

 

T'Pau

(Celia Lovsky) Officielle vulcaine de haut-rang. T'Pau, qui est la seule à avoir renversé un siège au conseil de la Fédération, a présidé la cérémonie de pré-marriage de Spock en 2267 (Star Trek TOS, "Le mal du pays" ("Amok time")). En 2373, l'hologramme médical d'urgence du Voyager a incorporé des segments de la personnalité de T'Pau dans son projet de perfectionnement de la personnalité (Star Trek VOY, "Docteur Zimmerman et Mr Hyde" ("Darkling")).
 

 

T'Pel

(Marva Hicks) Citoyenne de la planète Vulcain, femme de l'officier de Starfleet Tuvok. T'Pel a eu trois fils et une fille avec Tuvok. Après que Tuvok soit perdu avec le vaisseau Voyager, il a halluciné une fois qu'il était de retour chez lui sur Vulcain avec T'Pel (Star Trek VOY, "Hallucinations" ("Persistence of vision")). T'Pel s'est mariée avec Tuvok après qu'il soit entré en Pon-farr en 2304 (Star Trek VOY, "Flashback").
 

 

T'Penna

Une soprano d'opéra renommée de la planète Vulcain. T'Penna a joué "Mimi" dans "La bohême" de Puccini opposé à Rudolpho de Soral. Pour apprendre l'opéra, l'hologramme médical d'urgence du Voyager étudie les enregistrements de "La Bohème" faisant apparaître T'Penna (Star Trek VOY, "Fourmillement" ("The swarm")).
 

 

T'Pera

(Amy Traicoff) Un personnage holographique désigné par l'hologramme médical d'urgence du Voyager, une partie d'un programme de thérapie dans l'intention de soigner l'enseigne Vorik des effets du Pon-farr (Star Trek VOY, " La soif du sang" ("Blood fever")).
 

 

T'plana-hath

Maîtresse de la philosophie vulcaine qui a dit, "La logique est la ciment de notre civilisattion avec laquelle elle nous arrache des chaos utilisant la raison comme notre guide." Spock identifie aisément la citation durant un test de mémoire en 2286 (Star Trek IV, "Retour sur terre"). En accord avec Star Trek, l'écrivain de "Premier contact" Ronald D. Moore, le vaisseau vulcain qui a établit le premier contact avec les humains sur la planète Terre en 2063 était le "T'plana-hath", bien que cela ne soit pas établit dans les dialogues actuels.
 

 

T'Pol

(Jolène Blalock) Cette Vulcaine est initialement affectée sur l’Enterprise NX-01 afin d’y évaluer les « progrès » réalisés par les humains en matière d’exploration spatiale (sa présence conditionnant en outre l’utilisation par l’équipage de Starfleet des cartes stellaires vulcaines). Elle y occupe le poste d'officier scientifique et de second officier. La distance et les réserves de T’Pol vis à vis de ses compagnons de voyage, qu’elle juge primitifs, immatures et parfois irrationnels, ne l’empêchent pas d’éprouver malgré elle un certain respect envers le capitaine Jonathan Archer. Elle l’estime en effet capable de dépasser ses instincts les plus basiques (à la différence de Charlie « Trip » Tucker dont l’attitude la déroute totalement). L’importance que prend la Vulcaine au sein de l’équipage s’explique notamment par la façon dont elle réagit alors que Jonathan Archer est sérieusement blessé durant la première mission du navire qu’il commande. T’Pol affirme en effet à cette occasion que son grade vulcain est plus élevé que celui des officiers de Starfleet en compagnie desquels elle voyage et que le commandement du navire lui revient de droit.
L’objectivité de la Vulcaine étant totale, elle est pourtant la première à dénoncer quelques temps plus tard les agissements de ses semblables qui utilisent un monastère afin de couvrir leur activité d’espionnage du peuple andorien.
Par l’intermédiaire du message qui lui parvient du vaisseau vulcain Ti’Mur, T’Pol est ensuite mise en demeure de choisir entre l’union à laquelle elle est promise de longue date et ses responsabilités au sein du vaisseau de Starfleet qui l’a accueillie. Après avoir consulté le commander Tucker su la question (celui-ci se trouvant contre toute attente le mieux à même de la conseiller), elle laisse finalement partir le Ti’Mur sans elle et fait simplement savoir à ses proches qu’elle a décidé de rester à bord de l’Enterprise.
Parce que le Haut Commandement de son monde natal n’a pas apprécié l’intervention de l’équipage de Starfleet au sein du monastère de P’Jem, la Vulcaine apprend par l’intermédiaire de Jonathan Archer qu’elle va devoir quitter l’Enterprise et rejoindre ses semblables en attendant une nouvelle affectation. En visite sur Coridan immédiatement après avoir pris connaissance de cette situation, elle est toutefois prise en otage par des autochtones hostiles au régime en place et blessée lors des affrontements qui précèdent sa libération. Elle obtient ainsi l’autorisation de rester à bord du NX-01 afin d’y être soignée et d’y passer sa convalescence.
 

 

T'Pring

(Arlene Martel) Femme vulcaine qui a été lié télépathiquement avec Spock, lorsqu'ils avaient tous deux sept ans. a leur cérémonie de marriage en 2267, elle a rejeté Spock et choisit le capitaine Kirk comme son champion, forcant les deux hommes à se battre pour sa possession. Elle a choisit Kirk, sachant que Spock la libèrerait à cause du défi et que Kirk ne la désirerait pas, de cette manière, elle pourrait librement choisir Stonn comme époux. T'Pring explique qu'il est devenu une légende pour son peuple, et qu'elle ne voulait pas être l'épouse de la légende, préférant Stonn (Star Trek TOS, "Le mal du pays" ("Amok time")). T'Pring a été la première femme vulcaine vu sur Star Trek, et son nom a établi le modèle que les femmes vulcaines tendent à avoir des noms commancants par la lettre T.
 

 

T'Shanik

(Tasia Valenza) Un des trois candidats qui est finaliste avec Wesley Crusher pour un seul poste à l'académie de Starfleet à Relva VII en 2364. Une femelle de Vulcana Regar, T'Shanik était une seconde dans la compétition (Star Trek TNG, "L'age de la maturité" ("Comming of age")).
 

 

Tallera

(Robin Curtis) Agent du mouvement isiolationniste vulcain qui a infiltré l'équpe de mercenaire Arctus Baran en 2370. Tallera proclame aussi être un agent de l'agence de la sécurité vulcain T'Shar, mais cela, aussi, était une couverture pour dissimuler sa mission d’acquérir des fragments de l’ancienne pierre de Gol, un résonateur psionique, pour les isolationnistes vulcains. Tallera a été capturée et ramenée au ministère de la sécurité vulcains Satok. (« Gambits » partie 1 et 2 de TNG). Robin Curtis a aussi joué le lieutenant Saavik dans Star Trek III et IV.
 

 

Taurik , enseigne

(Alexander Enberg) Jeune enseigne vu dans l'épisode TNG "Promotions" ("Lower Deck"). Taurik travaille avec Geordi La Forge à l'ingénierie et partage ses quartiers avec l'enseigne Sam Lavelle. Taurik était un des enseignes devant être promu lieutenant en 2370. Taurik est très motivé par son travail, il effectue des simulatoins sur les moteurs pour les rendre plus performant et en fait part à Geordi, qui trouve cela très interessant mais refuse de les mettre en oeuvre avant d'être sûre de ne rien avoir omis. Dans l'épisode "Promotions", il effectue avec Geordi des tests de tirs sur une navette, soit disant dans le but d'étudier les impacts, mais en fait, Taurik se rend bien compte que ces essais vont servir à faire croire à une attaque de la navette. Taurik, commes les officiers supérieurs, joue au poker avec ses camarades.
Alexander Enberg a également joué le rôle de Vorik .
Il a aussi joué le rôle du jeune reporter qui avait les confidences du vieux monsieur en blanc Samuel Clemens dans l'épisode TNG "La flèche du temps II" ("Times arrow II").
 

 

Tavin

(Robert Pine) Il est le capitaine du vaisseau Vahklas qui rejoint l'Enterprise dans l'épisode "Fusion" afin d'effectuer des explorations de la nébuleuse et de demander de l'aide à Archer pour remettre en état ses systèmes de survie.
Il a également joué l'ambassadeur Liria dans Star Trek Voyager "La chute" ("The chute").
 

 

Tolaris

(Enrique Murciano) Scientifique à bord du vaisseau Vahklas. Lors de l'épisode "Fusion", il s'interesse beaucoup à T'Pol. Il lui conseille d'abandonner son rite journalier qui lui permet de se vider des emotions pour expérimenter ceux-ci. T'Pol se laisse prendre au jeu, elle fait un rêve. Tolaris va plus loin en effectuant une fusion mentale avec T'Pol. Lorsqu'elle ne peut plus supporter cette fusion, elle a du mal à le repousser parce qu'il la force à rester. Elle réussit finalement et se retrouve à l'infirmerie. Archer le convoque dans ses quartiers pour lui demander quelques explications mais cela tourne à la violence. Archer réussit néanmoins à l'arrêter en le menaçant de son arme. Il finira par quitter le vaisseau sans revoir T'Pol.
 

 

Tos

(Thomas Kopache) Tos est l'assistant de l'ambassadeur Soval. On le voit apparaître pour la première fois dans l'épisode de Enterprise "Broken Bow".
Thomas Kopache a également joué le père de Kira, Kira Taban dans Star Trek DS9 "Les liens du sang et de l'eau" ("Ties Of Blood And Water") et "Les péchés du passé" ("Wrongs Darker Than Death Or Night").
Il a aussi tenu le rôle de Viorsa dans Star Trek Voyager "Le clown" ("The Thaw").
Dans Star Trek TNG, il jouait le rôle d'ingénieur dans "Emergence" et celui de Mirok dans "Déphasage" ("The Next Phase").
On l'a aussi vu dans le film Star Trek Generatoin en tant qu'officier de communication.
 

 

Tuvok (mirroir)

(Tim Russ) Contrepartie de l'univers mirroir de Tuvok. Le double de Tuvok n'est pas perdu à bord du Voyager. Au lieu de ça, il est devenu un membre de la résistance Terran, se battant contre l'alliance oppressive de l'empire klingon et de l'union cardassienne (Star Trek DS9, "De l'autre côté du mirroir" ("Through the looking glass")). L'apparition de Tim Russ dans Star Trek DS9 en tant que Tuvok était le premier croisement d'un personnage de Voyager dans une autre série Star Trek.
 

 

Tuvok

(Tim Russ) Officier de la sécurité sur l'U.S.S. Voyager (Star Trek VOY, "Le pourvoyeur" ("Caretaker")). Tuvok a enseigné à l'académie de Starfleet pendant 16 ans (Star Trek VOY, "Le droit chemin" ("Learning curve")). Il s'est marié en 2304 (Star Trek VOY, "Une fois l'impossible exclu" ("Ex post facto")) avec T'Pel (Star Trek VOY, "Hallucinations" ("Persistence of vision")). Tuvok et T'Pel ont quatre enfants, trois fils et une fille, (Star Trek VOY, "Elogium"). Chez lui sur Vulcain, Tuvok était excellent pour jouer de sa luthe vulcaine, un étrange instrument musical (Star Trek VOY, "Hallucinations" ("Persistence of vision")) (Star Trek VOY, "Innocence"). Il est habile en horticulture, connu pour ses reproductions de culture d'orchidées vulcains (Star Trek VOY, "Tatouages" ("Tattoo")).
Tuvok est entré à l'académie de Starfleet en 2289, poussé par ses parents. En 2293, il a été assigné à l'U.S.S. Excelsior en tant que jeune officier scientifique sous le commandement du capitaine Hikaru Sulu. Tuvok ne l'a pas réalisé à ce moment là, mais il a été infecté par un virus mémoire parasite par un camarade de l'équpage Dimitri Valtane. Tuvok trouve difficile d'accepter un environnement multi-culturel dans Starfleet, préférant les disciplines contrôlées de son propre peuple vulcain (Star Trek VOY, "Flashback"). Tuvok ose même dénoncer les propos visionnaires du capitaine Spock d'une alliance entre la Fédération et l'empire klingon (Star Trek VOY, "Alliances"). Tuvok a rapidement démissionné de Starfleet par la suite et est retourné chez lui pour effectuer la discipline du Kolinahr. Ses études ont été interrompus en 2304 quand il est entré en Pon-farr et qu'il a épousé T'Pel. Après avoir fondé une famille, Tuvok a apprécié les motivations de ses parents pour l'envoyer à Starfleet. Après une absence de 51 ans, Tuvok retourne à Starfleet en 2349 et a été assigné à l'U.S.S. Wyoming (Star Trek VOY, "Flashback").
Tuvok est resté une fois à la station Jupiter quelque temps avant 2371. Pendant ce temps, il a gardé contact avec Kathryn Janeway par courrier (Star Trek VOY, "Tuvix"). Il a enseigné la science du tir à l'arc pendant plusieurs années à l'institut vulcain des arts de la défenses (Star Trek VOY, "L'essentiel II" ("Basics II")).
En 2371, Tuvok est venu sous couverture et s'est infiltré au Maquis, finissant sur le vaisseau de Chakotay. Le vaisseau du Maquis et plus tard le Voyager ont brutalement été transportés dans le quadrant delta, et Tuvok est retourné à ses fonctions régulières de Starfleet (Star Trek VOY, "Le pourvoyeur" ("Caretaker")). Tuvok, qui a été l'officier tactique de Kathryn Janeway pendant des années, aurait normalement été désigné pour remplacer le premier officer du Voyager, qui est mort à la première rencontre avec le pourvoyeur. Janeway a cependant choisit Chakotay pour ce poste dans l'interêt de construire des relations avec les membres du maquis dans son équipage (Star Trek VOY, "Distorsions" ("Twisted")). En 2371, un membre de l'espèce Komar prend le contrôle de Tuvok dans le but de diriger le Voyager dans une sombre nébuleuse pour que les Komars puissent extraire l'énergie neurale de l'équipage. Cette tentative a échoué, et l'étranger a laissé le corps de Tuvok (Star Trek VOY, "Possession" ("Cathexis")). En 2372, Tuvok a effectué une fusion mentale avec le meurtrier Lon Suder. La fusion a provoqué un déséquilibre neurochimique dans le cerveau de Tuvok, menant à une perte de contrôle violente et temporaire de ses émotions (Star Trek VOY, "Fusion mentale" ("Meld")). En 2372, Tuvok et Neelix étaient impliqués dans un accident de téléporteur qui les a tous deux joint au niveau moléculaire, formant un nouvel être vivant qui a adopté le nom de Tuvix. Tuvok n'existait pas durant les deux semaines de vie de Tuvix (Star Trek VOY, "Tuvix").
La première apparition de Tuvok était dans Star Trek VOY, "Le pourvoyeur" ("Caretaker"). Tuvok a joué précédemment le personnage de Devor dans Star Trek TNG, "28 minutes pour vivre" ("Stardhip mine"), T'Kar dans Star Trek DS9, "Intrusion" ("Invasive procedures") et un lieutenant sur le pont de l'Enterprise B dans Star Trek Generations. (Nous sommes tentés de spéculer que cet officier puisse avoir été Tuvok, mais vous pouvez voir que Tuvok ne portait pas d'oreilles pointues dans ces scènes.) Russ a aussi été le candidat pour le rôle de Geordi La Forge dans Star Trek TNG.
 

 

V'Lar

(Fionnula Flanagan) Ambassadeur Vulcain sur la planete Maza. Elle a été congédié de la planète Maza pour abus de son autorité et contacts criminels. T'Pol l'avait déjà cotoyer sur Vulcain. Les Mazarites ont remis l'ambassadeur V'Lar à l'Enterprise, mais ils ont soudainement changé d'avis et se mettent à la poursuite de l'Enterprise pour récupérer (ou plutôt tuer) l'ambassadeur. Il semblerait que les Mazarites se débarasseraient de tous les problèmes qu'ils rencontrent sur leur chemin, et l'ambassadeur en est un. Après une course poursuite, l'Enterprise ne peut plus tenir sa vitesse. Le capitaine Archer use d'une stratégie pour sauver l'ambassadeur, le temps que le vaisseau vulcain, le Sh'Ran, arrive. Les Mazarites sont impuissants contre ce vaisseau, et le capitaine vulcain les contraint à partir. L'ambassadeur, saine et sauve, peut retourner sur Vulcain à bord du Sh'Ran.
Elle a aussi joué le "Dr. Julianna O'Donnell Soong Tainer" dans l'épisode TNG "Héritage" ("Inheritance") de même que le rôle de "Enina Tandro" dans l'épisode DS9 "Dax".
 

 

Capitaine du Sh'Ran

(Dennis Howard) Capitaine vulcain commandant le vaisseau Sh'Ran qui est venu à temps pour protéger et récupérer l'ambassadeur V'Lar à bord de l'Enterprise NX-01 dans l'épisode de Enterprise "Fallen hero".
 

 

Valeris

(Kim Cattrall) Officier de Starfleet qui faisait parti d'une conspiration pour assassiner le chancelier klingon Gorkon en 2293. Valeris a été suivi par Spock et a été la première vulcaine a obtenir son diplôme major de sa classe à l'académie de Starfleet. Quoique très logique, Valeris craint les changements qui seront apportés lorsqu'une nouvelle ère de paix arrivera à la Fédération. Elle a été arrêté à la conférence de paix de Khitomer pour son rôle dans l'assassinat de Gorkon (Star Trek VI, "Terre inconnue" ("The undiscoverred country").
 

 

Vanik

(William Utay) Capitaine du vaisseau T'Mur de classe Surak. Dans l'episode "Breaking the ice", il a rejoint l'Enterprise NX-01 sans avertir en annoncant qu'il n'était pas là pour la comète mais pour l'intêret que porte l'Enterprise envers la comète. Archer l'a invite à rester et observer. Pendant ce temps, T'pol reçoit un message secret du vaisseau vulcain. Tucker le decouvre, et Archer demande à Hoshi de le decrypter, dévoilant ainsi qu'il s'agissait d'un message tout à fait personnel, mettant T'Pol dans une situation où elle doit retourner sur Vulcain pour honorer son mariage arrangé par sa famille. Cependant Archer n'est pas convaincu que Vanik ne soit pas là pour l'espionner. Un incident survient avec la navette sur la comète, l'Enterprise tente de la récupérer avec le rayon tracteur mais en vain, Archer refuse l'assistance proposée par Vanik, mais T'Pol arrive à convaincre Archer d'accepter, ainsi la navette est tiré d'affaire par le vaisseau Vulcain. Archer tente de remercier Vanik de son aide en lui offrant de partager ses données sur la comète, mais Vanik lui répond froidement à son habitude et se prèpare à partir. T'Pol finit par prendre la décision de rester sur l'Enterprise plutôt que de repartir sur le T'Mur.
 

 


Vorik

(Alexander Enberg) Membre de l'équipage à bord du vaisseau Voyager (Star Trek VOY, "Alter ego"). Il a assisté B'Elanna Torres dans la maintenance des injecteurs de plasma du Voyager pendant la visite du vaisseau à Nekrit Expanse en 2373 (Star Trek VOY, "Le marché" ("Fair Trade")). L'enseigne Vorik a passé ses vacances à explorer les cavernes d'Osana, qui a impliqué des escalades traîtres. Vorik a expérimenté le Pon-farr à la date stellaire 50537, et a essayé de se lier avec sa camarade B'Elanna Torres. Un bref contact physique entre eux a initié un lien de fiançaille télépathique vulcain et a provoqué à B'Elanna Torres de souffrir du même déséquilibre neurochimique (Star Trek VOY, "La soif du sang" ("Blood fever")). Le Pon-farr de Vorik s'est arrêté lorsqu'il s'est battu avec Torres dans le rituel du Koon-ut-kal-if-fee.
Alexander Enberg a également joué le rôle de Taurik.
 

 

Vulcain ainé du temple de P'Jem

(Bruce French) L'ainé des vulcains du temple de P'Jem. C'est le vulcain que l'on voit lorsque Archer ouvre la porte du temple de P'Jem après que T'Pol ait fait retentir la cloche d'entrée. Selon T'Pol, il semble être très agité, une chose plutôt anormale. D'autres faits viennent appuyer l'étonnnement de T'Pol, ne voir qu'un seul vulcain, une statuette qui ne repose pas sur son socle. Il semble ne pas apprécier la venue de Archer et aussi être très au courant de ce qui se passe vraiment au temple. Star Trek Enterprise "The Andorian's incident".
Bruce French a également joué un officier Son'a dans le film Star Trek "Insurection".
Il a tenu le rôle du docteur Ocampa dans Star Trek Voyager "Le pourvoyeur" ("Caretaker").
On l'a également vu dans Star Trek TNG "Chasse aux sorcières" ("The drumhead") jouant le rôle de Sabin Genestra.
 

 

Vulcain jeune du temple de P'Jem

(Richard Tanner) Le jeune vulcain du temple de P'Jem qui ne semble pas beaucoup désirer laisser Archer errer seul dans le temple de peur qu'il découvre la vérité, qui ne tardera pas à être mis à jour. Star Trek Enterprise "The Andorian's incident".